VIDEO. Usher, Sheryl Crow, Cyndi Lauper… Ils demandent aux politiciens de ne pas s'approprier leurs chansons

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/07/2016 à 10H57, publié le 25/07/2016 à 19H09
Huit artistes dénoncent l'appropriation des chansons durant les campagnes électorales aux Etats-Unis.

Huit artistes dénoncent l'appropriation des chansons durant les campagnes électorales aux Etats-Unis.

© Capture d'écran/HBO

Avec "Don't Use Our Songs" ("n'utilisez pas nos chansons"), le message est clair. Dans un clip humoristique, huit artistes américains demandent aux politiciens d'arrêter de jouer leurs chansons durant les campagnes électorales sans leur accord.

En pleine campagne présidentielle américaine, Donald Trump se fait régulièrement épingler pour utiliser sans accord des chansons durant ses meetings. La semaine dernière, Queen, Earth, Wind & Fire et la famille de Pavarotti se sont manifestés. La liste d'artistes mécontents avant eux est longue : Adele, les Rolling Stones, R.E.M, Neil Young

Dimanche soir, dans l'émission Last Week Tonight, l'animateur John Oliver a diffusé un clip humoristique de huit artistes américains. "Les politiciens ne peuvent pas s'approprier les chansons [des artistes]. Cela arrive à chaque élection et il est temps pour les musiciens de prendre position", affirme l'humoriste en préambule, avant de lancer la musique (3'27).

Un casting étonnant

Avec "Don't Use Our Songs" ("n'utilisez pas nos chansons"), ces artistes dénoncent l'utilisation de titres sans accord par les partis politiques. Et le casting est pour le moins étonnant. Usher chante aux côtés de Sheryl Crow, connue pour son tube "If it makes you happy", Cyndi Lauper ("Girls just wan to have fun") et Michael Bolton ("When a man loves a woman"). Le groupe est complété par Dan Reynolds, chanteur du groupe Imagine Dragons, John Mellencamp, Josh Groban et les sœurs du groupe des années 70 Heart.

A tour de rôle, ils chantent : "N'utilisez pas nos chansons / Vous les utilisez mal / Cela peut vous sembler attractif, mais c'est du vol." Le clip aligne les clichés sur les Etats-Unis, de l'incontournable diner, aux panneaux "route 66" en passant par les terrains de baseball.