Un cabaret très frappé avec Sallie Ford, Bikini Machine et Quai d'Orsay

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/07/2015 à 14H52, publié le 23/07/2015 à 13H01
Salie Ford sur la scène du Chapiteau au Cabaret Frappé de Grenoble

Salie Ford sur la scène du Chapiteau au Cabaret Frappé de Grenoble

© France 3 / Culturebox

Cette année encore Grenoble partage son Cabaret frappé ! Pour sa seizième édition, le festival propose tous les soirs, jusqu'au 25 juillet, des concerts (payants et gratuits) de musique pop, rock, folk ou électro. Marian Badoï Trio, Sallie Ford, Bikini Machine et Quai d'Orsay ont embrasé la soirée du 21 juillet.

Reportage : D.Borrelly, G.Lespinasse, S.Dumaine, A.Kebabti

Fifties, sixties, eigthies : un mardi soir aux accents vintage 

La soirée de 21 juillet a débuté avec le Jazz manouche du Marian Badoï Trio le temps d'un savoureux voyage. La très punchy Sallie Ford a ensuite fait rugir son rock garage 100% féminin sur la scène du chapiteau. "La musique fifties m'a poussée à composer des morceaux qui donnent envie de danser", déclare la chanteuse américaine. Son tout nouvel album "Slap Back" vient de sortir. 

En deuxième partie de soirée, les rennais des Bikini Machine et leur pop inspirée des sixties se sont emparés de la scène avec guitares vintages et sonorités électros. "A la base c'est faire du vieux avec du neuf, on restait dans l'esprit de faire du rock des sixties en mélangeant l'aspect technologique", explique Sam, un des musiciens du groupe. 

La soirée s'achève dans le très délirant ZicBus avec les jeunes pousses de Grenoble Quai d'Orsay et leur pop inspirée des années 80. Chaque soir ce bus vintage embarque 20 passagers à son bord. Mais le voyage se fait aussi à l'extérieur, grâce à des écrans et des casques mis à la disposition des spectateurs. 

A découvrir aussi au  Cabaret Frappé, jusqu'au 25 juillet : Baden Baden, Neeskens, Shake Shake Go, Acid Arab et Ayo en cloture du festival.