"Tuer les gens", le premier album solo de VedeTT : mortel !

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 01/02/2016 à 10H51, publié le 01/02/2016 à 10H35
VedeTT au Carreau du Temple

VedeTT au Carreau du Temple

© Pop Culture & Cie

"Tuer les gens" c'est le titre un tantinet choc du premier album solo de VedeTT. VedeTT c'était autrefois un trio qui n'est plus habité que par un seul de ses membres : Florent Vincelot alias Nerlof. Il nous offre un opus qui nous ramène directement dans le sillage des héros de la cold wave de The Cure à Daho. Une vraie réussite de la nouvelle scène angevine dans les bacs le 6 février prochain.

Je vous avouerai franchement qu'à la réception de ce CD intitulé "Tuer les gens", je l'ai d'abord laissé sur un coin de mon bureau. Un titre pareil au mois de décembre 2015 avait quelque chose de rédibitoire.

Puis, le temps faisant son oeuvre,  la curiosité l'a emporté... Heureusement ! La chanson qui a donné le nom à l'album, la seule en français, est en 9e position. Cela me laisse le termps d'entrer dans l'univers de VedeTT avant de "l'affronter".

Et là, divine surprise. Le tempo de "Fade Away" qui ouvre l'album nous embarque dans une cold wave efficace qui n'est pas sans rappeler Q Lazzarus et son "God Bye Horses" devenu culte en intégrant la BO du "Silence des Agneaux". "Fade Away"est d'ailleurs un titre-hommage au groupe américain.

Puis vient ce qui sera sans doute le premier hit de l'album : "Little Plane", un petit bijou qui nous fait planer à coup de nappes d'orgue et d'une rythmique hypnotique dans la veine de "Fade Away". 

Il y a du Joy Division, du Cure (on fait pire comme référence) mais il y a surout du VedeTT tant Nerlof sait se balader dans cet univers musical, tant il sait jouer de rythmes différents avec un égal succès. 

Et d'un seul coup surgi... Daho. Du moins un écho de sa voix, son style en accéléré. "Tuer les gens" est donc la seule chanson en français de cet opus.On y apprend que VedeTT "aimerait tant bien aimer les gens et ne pas les maudire si souvent" . Et l'on se rend compte très vite que ce titre un peu choc n'est pas une incitation comme on pouvait le craindre. "Plus je serre les dents plus je crache du sang. Plus tu meurs et plus je suis content. Arrêtons à temps, à temps, à temps...Tuer les gens". Il suffit de voir le clip qui nous emmène chez les Amish non violents pour se souvenir de "Witness" et de la révulsion que leur inspirait l'irruption d'un flic armé (Harrison Ford) dans leur paisible communauté pour se dire que Nerlof est plutôt de ce côté-ci du fusil.

"Little Plane", "Fade Away", "Tuer les gens", "Tourist" ou encore "Friday Morning"; cet opus contient de nombreux tubes en puissance. Mortel cet album vous disais-je.


"Tuer les gens" de VedeTT. La pochette © Olivier Derrien


VedeTT sera en concert le 6 février à La Flêche d'Or à Paris le jour de la sortie de son album sous le Label Echo Orange  
 

Les dates du Amish Tour de VedeTT

19/02 : Le Marché Gare – Lyon. 03/03 : Le Joker Pub – Angers.  04/03 : Le Fuzz’Yon w/ Broken Back – La Roche sur Yon. 10/03 : Stereolux w/ Petite Noir – Nantes.  18/03 : Festival « Voix de Fêtes » – La Parenthèse – Nyon (CH).