Thomas Dutronc : "Avec ce 3e album, je franchis un cap"

Par @Culturebox
Publié le 25/05/2015 à 16H33
Thomas Dutronc sur le plateau du 13 Heures de France 2.

Thomas Dutronc sur le plateau du 13 Heures de France 2.

© France 2

Il n’est plus depuis longtemps le fils de… En quelques années, et avec désormais trois albums à son actif, Thomas Dutronc s’est fait un prénom. Connu pour son jazz manouche décoiffant, le chanteur opère un changement de cap en douceur dans son nouvel album, "Éternels jusqu’à demain". Il était l’invité des Cinq dernières minutes ce lundi 25 mai.

Quatre ans après son précédent opus ("Silence on tourne, on tourne en rond") toujours très influencé par le jazz manouche, Thomas Dutronc, 41 ans, franchit un cap. "C’est l’album de la maturité", plaisante-t-il.

Mais il est vrai qu’"Éternels jusqu’à demain" marque un tournant dans la carrière du musicien. Plus pop, l’enregistrement a eu lieu à Londres avec une équipe de renommée internationale : les musiciens d’Adèle, Jamiroquai ou Sia, et un ingé-son qui a enregistré le duo mythique entre Paul McCartney et Michael Jackson. "Ça m’a mis une bonne pression."

Un album "en famille"

Sorti ce lundi 25 mai chez Universal, "Éternels jusqu’à demain", est, aux yeux de Thomas Dutronc, son meilleur album. Un disque concocté avec ses copains, parmi lesquels Matthieu Chedid, et sur lequel il partage un titre avec Jacques Dutronc, "Je n’suis personne", un dialogue artistique entre un père et son fils que le public pourra découvrir sur scène en tournée à partir du 20 octobre prochain.
 
Thomas Dutronc, "Éternels jusqu’à demain" (Universal) - 11 titres – également disponible en téléchargement.