The xx élargit sa palette avec son 3e album, le splendide "I See You"

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 13/01/2017 à 16H52, publié le 13/01/2017 à 16H24
Jamie, Romy et Oliver, le trio magique de The xx.

Jamie, Romy et Oliver, le trio magique de The xx.

© Young Turks

Dans le sillage de l'étourdissant album solo de Jamie, l'architecte sonore de The xx, le trio londonien connu pour son spleen minimaliste ouvre grand les fenêtres sur son troisième album, "I See You", à l'écoute ci-dessous. Les chansons de The xx y gagnent en pulpe et en richesse sans rien perdre de la grâce qui nous les avait fait aimer dès 2009.

L'échappée belle de Jamie a émancipé le trio

Jamie, Romy et Oliver l'ont dit et répété depuis le début : le succès, ils ne l'ont pas cherché. Timides, embarrassés en public, les trois amis ont pourtant été propulsés sous les sunlights dès le premier album ""Xx" (2009), véritable réservoir à hits ("VCR" et "Crystalised" notamment). 

Au second album, "Coexist" (2012), sans doute un peu tétanisé par l'attente très forte des fans et le désir de les satisfaire, le groupe avait eu tendance à se répéter avec prudence, se figeant en quelque sorte au plan créatif. A persister dans cette autarcie quasi complète, sans arrivée d'air frais, la musique de The xx était menacée à terme d'asphyxie.

C'était sans compter sur Jamie Smith, l'élément le plus en retrait du trio, qui publiait contre toute attente en 2015 un magnifique album solo baptisé "In Colour".  Chatoyant et lumineux, ce disque manifestait son appétit pour toutes les musiques actuelles et en particulier celles de Londres, sa ville natale. Ses deux complices Romy et Oliver y étaient invités à tenir le micro sur plusieurs titres. Visiblement, cette expérience a été libératrice.

"Nous avions commencé à sonner minimal par pur hasard : le manque de moyens, la timidité, l'incompétence… On faisait ce qu'on pouvait de notre mieux", se souvenait Romy dans Les Inrocks début décembre. "Là, on n'a écarté aucune piste, on a importé dans notre propre musique la liberté des titres solos de Jamie."


Nouveaux horizons mais magie intacte

Leur troisième album commun, l'envoûtant "I See You" publié vendredi 13 janvier, s'en ressent. La palette de couleurs de The xx s'agrandit. Plus riche en tempos et en climats, ambitionnant de pouvoir aussi faire danser, il s'agit du meilleur album de ce début d'année.

Pourtant, la véritable gageure de cet album n'est pas tant d'avoir ouvert les fenêtres et élargi l'horizon musical du trio, avec l'arrivée de samples et de grooves inédits chez ce groupe mélancolique et minimaliste. C'est surtout d'être parvenu dans le même temps à conserver intacte la magie et la singularité de The xx.

Car si certaines des nouvelles chansons sont assurées de finir sur le dancefloor, le groupe ne s'est pas transformé pour autant en une machine à danser sans âme. La musique de "I See You" est tout aussi intimiste et délicate que par le passé. Juste moins désolée, moins évanescente. 

Quant aux paroles, elles restent romantiques et introspectives. "C'est une célébration de notre amitié, de la vie, de l'amour et des hauts et des bas que nous avons traversés au cours des 4 dernières années", explique le groupe.


L'équilibre parfait entre trois personnalités affirmées

L'album annonce la couleur de la mutation dès le titre d'ouverture, "Dangerous", une chanson uptempo très réussie aux échos dancehall ponctuée de trompettes impérieuses, qui s'inscrit dans la continuité de l'album solo de Jamie.

"Say Something", "Lips" et "On Hold", sur lesquelles Romy et Oliver se répondent merveilleusement, réinvestissent à nouveau la délicatesse typique du groupe, mais avec des samples et des changements de tempos audacieux en supplément. L'album avance et démontre toujours plus d'équilibre et de maîtrise. Sur le poignant "Performance", où Romy atteint la sincérité et la sensibilité vocale de Beth Gibbons de Portishead, le groupe ne craint pas même de revenir à son style dépouillé antérieur. Puis c'est au tour d'Oliver de briller sur "Violent Noise", enluminé des steel drums chers à Jamie.

Sur ce qui restera comme le premier grand disque de 2017, le trio montre combien il a pris confiance en lui. Amis depuis l'enfance, Romy, Jamie et Oliver ont une connexion intime et musicale très profonde. Plutôt que d'aller au conflit en cherchant chacune à tirer la couverture à soi, les trois personnalités s'affirment et se conjuguent ici en une parfaite harmonie. Une preuve d'intelligence assez rare chez une jeune formation soumise à un si insolent succès dès son premier album.

L'album "I See You" de The xx (Young Turks) est sorti vendredi 13 janvier 2017
The xx est en concert à Paris le 14 et 15 février (Zénith, Complet), à Strasbourg le 17 et à Lyon le 21.