Sur scène pour le climat, Patti Smith rend hommage aux victimes du 13 novembre

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/12/2015 à 15H12, publié le 05/12/2015 à 15H06
Patti Smith au Trianon à Paris pour un concert-débat sur le climat (4 décembre 2015)

Patti Smith au Trianon à Paris pour un concert-débat sur le climat (4 décembre 2015)

© Martin Bureau / AFP

La lutte contre le changement climatique a réuni l'icône du rock américain Patti Smith et le chanteur de Radiohead Thom Yorke vendredi soir sur la scène du Trianon, à Paris, pour une soirée mêlant musique et discours militants.

Patti Smith, qui aura 69 ans à la fin du mois, a également rendu hommage aux victimes des attentats du 13 novembre.
              
Grande amoureuse de la France, la New-Yorkaise a repris "Imagine", de John Lennon, un hymne pacifiste beaucoup entendu dans les hommages qui ont suivi ces attentats. Elle a ensuite dédié, très émue, sa chanson "Peaceable Kingdom" aux "pères et aux mères" en deuil.
              
La fille de la rockeuse, la musicienne Jesse Paris Smith, 28 ans, est l'une des initiatrices des deux concerts "Pathway to Paris" organisés à Paris vendredi et samedi à l'occasion de la conférence sur le climat du Bourget. Deux soirées mêlant musiciens et militants de la cause écologiste tels Bill McKibben  (fondateur de l'ONG 350.org), l'altermondialiste canadienne Naomi Klein ou l'écologiste indienne Vandana Shiva.
Patti Smith, "Peaceable Kingdom", ici à Montreux en 2005


Thom Yorke a conclu la soirée avec Flea des Red Hot Chili Peppers

Après Patti Smith, qui a chanté une demi-douzaine de chansons, le public a ovationné le Britannique Thom Yorke qui a conclu la soirée, d'abord seul avec sa guitare et son piano puis en duo avec le bassiste australien des Red Hot Chili Peppers, Flea.
              
Avant ce final rock, le Trianon complet avait écouté attentivement les prises de parole de Naomi Klein ou de Bill McKibben, avec des discours offensifs appelant à l'action militante et critiquant l'inertie des gouvernements contre le changement climatique.
              
"Depuis 25 ans, les scientifiques ont fait leur boulot, pas les politiciens", a notamment tranché le fondateur de l'ONG 350.org. 
              
Comme en écho, aux rappels, Patti Smith, tout sourire et la voix lumineuse, est revenue chanter "People Have The Power", entourée de Thom Yorke et toute la troupe du soir.