Stromae dit vouloir faire une pause de deux à quatre ans

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 07/09/2014 à 12H33, publié le 06/09/2014 à 15H41
Stromae veut faire un break.

Stromae veut faire un break.

© Droits réservés

Sans doute épuisé par la tournée inhumaine qu'il mène depuis des mois et qui ne s'achèvera qu'à la fin de l'année, le chanteur belge veut s'accorder ensuite un long break, a-t-il confié à un site américain.

Guérir de ce succès phénoménal

"Je pense que le succès du deuxième (album) a été tel que cela va me prendre du temps pour retrouver une vie normale et être normal moi-même. Peut-être que je vais laisser passer deux, trois, voire quatre ans avant d'en faire un autre, je n'en sais rien", explique Stromae au site Complex.

Après le succès phénoménal de son second album truffé de hits "Racine Carrée", devenu l'album francophone le plus écouté de tous les temps en streaming dans le monde (203 millions de streams, selon Mercury), le Belge de 29 ans dit même craindre pour sa santé mentale. Mais pas d'inquiétude, il compte bien continuer à faire de la musique.

"Je veux continuer à faire de la musique mais aussi avoir une vie normale. (...) Je me soucie davantage de ma santé mentale (rires) et d'être avec ma famille. Je comprends qu'on puisse devenir complètement fou face à ce succès. Ca n'a rien d'extraordinaire de réagir de la sorte. Mais je ne pense pas que ce soit normal d'attirer ce genre d'attention... Je pense que je vais avoir besoin de quelques années pour guérir."

Kanye West "parle de champagne et de filles nues"

Dans cet entretien, Stromae évoque aussi Kanye West, qui avait posé ses rimes sur le remix de "Alors on danse". "Bien que je ne l'aie jamais rencontré, c'était rassurant  de découvrir sa façon particulière de composer ou de penser", répond Stromae à la question de savoir comment s'est déroulé son travail avec le rappeur américain.

"Pour moi, ce n'était pas possible de parler de ce dont il parle. Dans ses morceaux, il parle de clubs et de filles. Au départ, j'étais du genre "Peux-tu comprendre les paroles de mes chansons?". Les siennes évoquent le champagne, les filles nues, et les piscines. Mais c'est sa vision. Il veut parler de son point de vue et c'est totalement cool. Ce n'est pas un problème de combiner les deux."

Après l'Amérique, 5 dates à Bercy en novembre

A l'international, "Racine carrée" s'est écoulé à plus de 500.000 exemplaires, selon son label, Mercury, alors que l'auteur de "Formidable" et "Papaoutai" se lance à l'assaut de l'Amérique du Nord avec des dates à Washington, New York et Boston, auréolé d'un triomphe à New York en juin.

Sa tournée, qui se poursuit au moins jusqu'à la mi-décembre (dernière date connue : le 16 décembre à Rome), passe cet automne par une vingtaine de villes de France et par Paris où les cinq dates prévues à Bercy les 17 novembre puis 27, 28, 29 et 30 novembre, affichent déjà complet.