De Feu!Chatterton à St Germain, un Solidays 2016 très éclectique

Par @Culturebox
Mis à jour le 24/06/2016 à 18H24, publié le 30/03/2016 à 11H24
Le groupe français Feu! Chatterton aux Victoires de la Musique, à Paris, le 12 février 2016

Le groupe français Feu! Chatterton aux Victoires de la Musique, à Paris, le 12 février 2016

© Nivière / Sipa

Du rap de Oxmo Puccino à l'électro de St Germain ou de The Avener en passant par le rock de Feu! Chatterton ou de Bloc Party, le festival Solidays proposera une 18e édition (24-26 juin) pour tous les goûts à l'hippodrome de Longchamp.

Le festival parisien, qui mêle depuis 1999 concerts et sensibilisation contre le sida, a dévoilé mercredi 30 nouveaux noms de sa programmation. Les premiers (Louise Attaque de retour cette année, Jain, Cypress Hill, Selah Sue, The Shoes, Ibrahim Maalouf, Flume, M83...) avaient été révélés en février.

Solidays, qui a battu l'an dernier son record de fréquentation avec 180.000 billets vendus en trois jours, s'habillera cette année "aux couleurs du +Summer of Love+ californien", en référence à l'été 1967 qui avait marqué l'apothéose du mouvement hippie à San Francisco.

Pop dansante, électro, rap et rock

Pour garantir une ambiance ensoleillée, le festival mise, en plus de la pop dansante de la jeune Toulousaine Jain, sur le Français St Germain et son électro désormais nourrie de musique malienne, la Béninoise Angélique Kidjio, l'Ivoirien Tiken Jah Fakoly ou le Français globe-trotteur General Elektriks.

Les amateurs de rap pourront applaudir Oxmo Puccino mais aussi le jeune duo Bigflo & Oli. Au rayon électro, Mr Oizo et the Avener figurent parmi les invités de marque avec Yanis.

Au rayon rock, Jeanne Added, Feu! Chatterton, Bagarre, Bloc Party seront quelques-unes des attractions attendues sur l'hippodrome de Longchamp, dans le Bois de Boulogne, aux côtés de Louise Attaque.

Financer des programmes liés au VIH

La billetterie est ouverte depuis le 10 février. En 2015, la manifestation avait permis de dégager un bénéfice de l'ordre de 2,6 millions d'euros, des sommes visant à financer des programmes de prévention des risques de contamination au VIH, d'accès au dépistage ou de prise en charge médicale ou psychologique dans divers pays, selon l'association Solidarité Sida.

Solidays, qui a battu l'an dernier son record de fréquentation avec 180.000 billets vendus en trois jours, s'habillera cette année "aux couleurs du "Summer of Love" californien, en référence à l'été 1967 qui avait marqué l'apothéose du mouvement hippie à San Francisco.

Teaser de Solidays 2016