Solidays 2014 : 80 concerts pour "continuer le combat" contre le sida

Par @Culturebox
Mis à jour le 04/06/2014 à 15H45, publié le 04/06/2014 à 15H31
L'édition 2014 rend homage à Nelson Mandela, disparu le 5 décembre 2013. Un de ses fils a été emporté par le sida.

L'édition 2014 rend homage à Nelson Mandela, disparu le 5 décembre 2013. Un de ses fils a été emporté par le sida.

© Solidarité Sidé

Du 27 au 29 juin, l'édition 2014 de Solidays proposera une belle affiche musicale : Vanessa Paradis, Metronomy, Woodkid, Franz Ferdinand, FFF, Fauve, Skip The Use ou encore Shakaponk se produiront à l'hippodrome de Longchamp. Soit quelque 80 concerts en trois jours pour rappeler que "le combat doit continuer" contre le sida.

Le festival est organisé au profit de la recherche contre le sida, la prévention et l'aide aux malades. Mot d'ordre de cette année : "The fight must go on" (le combat doit continuer), a expliqué mercredi Luc Barruet, directeur-fondateur de Solidarité Sida et initiateur de Solidays, lors d'une conférence de presse.
Woodkid : "I love you" (2013)
Parmi les autres invités, entre têtes d'affiche et découvertes, figurent les légendaires rappeurs américains de De La Soul, mais aussi Deluxe, Blitz The Ambassador, S-Crew, le New-Yorkais Har Mar Superstar, Chinese Man, les Toulousains de Cats on Trees et le rock intense de Stuck in the sound. On citera enfin -M-, Yodelice, La Femme, les guitaristes Rodrigo y Gabriela, Girls in Hawaii, La Rue Ketanou, James Vincent McMorrow, ou la nouvelle vague comme Triggerfinger, Saint Michel, Christine & the Queens, Kendra Morris et Hollysiz...
James Vincent McMorrow : "Cavalier" (2013)
Sida : "plus de 6.400 nouvelles contaminations par an"
En 2013, Solidays a connu un record de fréquentation, avec quelque 170.000 festivaliers. Pour l'édition 2014, la seizième, Solidays  prend le pari de faire encore mieux. "La mobilisation ne doit pas se relâcher : rien qu'en France, plus de 6.400 nouvelles contaminations par an sont observées, tandis que le sida entraîne souvent isolement social et précarisation, même si les traitements ont fait des progrès sans parvenir à éradiquer le virus", a souligné Luc Barruet, cité par l'AFP.

"Le sida est toujours là, il continue à faire des ravages. La bonne nouvelle, c'est que nous nous sommes pas résignés !", a ajouté de son côté Antoine de Caunes qui a lancé une invitation à François Hollande à venir cette année à Solidays.

Un hommage à Mandela, dont le sida a emporté un fils
Comme "modèle militant et d'engagement", l'édition 2014 rendra hommage à Nelson Mandela dont un fils est mort du sida. Le festival annuel de Solidarité Sida sera aussi l'occasion de nombreux débats et conférences et d'un moment fort "contre l'oubli": un "patchwork de noms" permettra de rendre hommage à la mémoire des victimes du sida.

Par ailleurs, des expositions aborderont les sexualités et les plaisirs de façon originale et ludique, "sans gêne, ni jugement".

Dernière édition à Longchamp avant déménagement
En 2015, Solidays devra déménager.: l'hippodrome de Longchamp va fermer pour une importante campagne de travaux. Solidarité Sida recherche un nouveau site d'une trentaine d'hectares en région parisienne.