Robin Thicke : les dessous du tube de l'été

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 04/07/2013 à 18H54, publié le 26/06/2013 à 18H30
Extrait du clip "Blurred Lines" de Robin Thicke

Extrait du clip "Blurred Lines" de Robin Thicke

© Universal

Cet été, vous n'y échapperez pas. Avec son hit "Blurred Lines", Robin Thicke taille des croupières au "Get Lucky" de Daft Punk. Avec ce titre de dance irrésistible aux accents hip-hop soul, le chanteur américain est numéro un des charts partout en Europe, y compris en France, où 150.000 exemplaires de son single se sont déjà écoulés.

Un sample malin de Marvin Gaye
"Blurred Lines" a tout pour plaire, malgré son air de déjà vu. D'abord, le sample provient d'un des titres les plus connus de Marvin Gaye, "Got to Give it Up". Cet extrait vintage incendiaire de l'icône est ici habilement utilisé. Couplé au falsetto princier de Robin et au rap de ses deux accolytes Pharrell et T.I., il donne un hymne impérieux pour les hanches. Il suffit d'une seule fois pour être harponné.
Pharrel Williams derrière les deux tubes de l'été
Ensuite, c'est Pharell Williams,  vu dans l'autre tube de l'été, le "Get Lucky" de Daft Punk, qui est  aux commandes côté production. D'ailleurs, en réalité le gagant de l'été c'est lui, c'est Pharrell, en duel avec lui-même chez Daft et Robin. Un clip hot hot hot
Mais, outre le son, l'image a beaucoup fait pour hisser "Blurred Lines" au sommet. Déjà Robin Thicke se la joue Justin Timberlake à mort, de loin on s'y tromperait. Surtout, la vidéo du titre est ultra sexy, véritable défilé de filles canon peu vêtues, voire topless pour la version hot non censurée (ci-dessus). De quoi faire méchamment monter le mercure et mettre des fourmis dans le pantalon, comme disent les anglo-saxons.

Une pluie de parodies
Ce clip suggestif et très racoleur, où les trois mâles (Robin Thicke, Pharrell Williams et le rappeur T.I.) ont l'air de jouer les macs et comptent les billets, a fait froncer le sourcil des féministes. Robin Thicke se défend en parlant d'humour, de légèreté et de second degré. Il peine à convaincre sur ce plan. En guise de protestation, des dizaines de parodies de son clip ont fleuri sur internet. Le rendant, éternel paradoxe, toujours plus incontournable...
Cette parodie de "Blurred Lines" inverse tout simplement les rôles...
En version cougars...
La version "Hungry Girls" (elles ont faim)
Quand la libido des mamies se réveille...
Robin Thicke, T.I. et Pharrell Williams se sont même prêtés au jeu de l'auto-parodie au célèbre Jimmy Kimmel TV Show (ci-dessous).
"Blurred Lines" : l'auto-parodie du Jimmy Kimmel Show
Et bientôt "Blurred Lines" l'album !
Jusqu'ici,  Robin Thicke était un inconnu en France,  mais il n'est pas tombé de la dernière pluie: aux Etats-Unis, il fait partie des meubles en tant que producteur (Mary J Blige, Usher, Christina Aguilera, Michael Jackson...) et a déjà six albums solo au compteur.

En Europe, le single "Blurred Lines" pourrait bien être son cheval de Troie. Un album du même nom produit par des pointures comme Timbaland, Pharrell Williams et Will.I.am est attendu le 15 juillet. On n'a pas fini de parler de Robin Thicke...