Rencontre avec Ralf Hartmann autour de son nouvel album "Just one step away"

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/12/2015 à 14H33, publié le 03/12/2015 à 00H20
Ralf Hartmann

Ralf Hartmann

© Christelle Viviant

Ralf Hartmann, découvert en 2013 dans l'émission "The voice", publie "Just one step away" un nouvel album composé de 13 chansons originales et d'une reprise. Sur ce troisième CD très pop, le musicien français d'origine allemande bénéficie des collaborations de Louis Bertignac (ex Téléphone), de Luc Arbogast (la voix médiévale de The Voice) et du groupe Nungan. Très convaincant.

Né à Baden Baden, mais vivant près de Lyon depuis plus de deux décennies, Ralf Hartmann a gardé de ses origines allemandes un accent qui adoucit les consonnes et fluidifie son français. C'est pourtant majoritairement en anglais qu'il a écrit les chansons de son nouvel album "Just one step away". Comme à son habitude il nous offre une musique élégante, marquée d'influences rock et pop. Une écoute attentive rappelle quelques célèbres songwriters anglosaxons comme le trio Crosby, Stills and Nash ou encore Bob Dylan et Paul McCartney.

Nombreuses couleurs musicales

Mais les influences de Ralf Hartmann sont multiples et son nouveau CD illustre bien cette multitude de couleurs musicales. Soul, country, pop, folk, blues et bien sûr rock, elles se croisent et se succèdent sans pour autant que l'album perde de sa cohésion, grâce à la personnalité du chanteur et à son magnifique timbre de voix. Cet atout s'appuie sur une maîtrise quasi virtuose de la guitare et de ses dérivés. Il joue aussi du banjo, de la mandoline ou du ukulélé comme dans la version acoustique de "Cold Sun" qu'il a bien voulu enregistrer en exclusivité pour Culturebox. Il délaisse sur cet album la guitare électrique et privilégie les instruments acoustiques. Sa musique y gagne une réelle profondeur sans perdre sa puissance rock. 

Un nouveau départ

La passage de Ralf Hartmann à l'émission "The voice" a marqué un nouveau départ dans la carrière de l'artiste qui tournait depuis des années dans les petits clubs. Aujourd'hui, son plus grand plaisir reste de voir les yeux des enfants étonnés de le reconnaître. Ses prestations lui ont permis pour la première fois de toucher des millions de téléspectateurs mais surtout de rencontrer d'autres artistes,

Louis Bertignac, par exemple, alors membre du jury, Nungan qui participait aussi à la compétition tout comme le chanteur d'inspiration médiévale Luc Arbogast. Par amitié, ils participent tous à l'album de Ralf Hartmann. Il a composé "La vie tranquille" pour en partager l'interprétation avec Louis Bertignac. Sur "Just one step away", il a pu s'adjoindre la vielle à roue et surtout l'incroyable voix du contre ténor Luc Arbogast, magicien de la chanson d'inspiration médiévale. Le duo Nungan a partagé l'interprétation de "Carry on". La voix d'Annie, la chanteuse, s'accordant à merveille avec celle de Ralf Hartmann on pourrait rêver d'un véritable duo. "Just one step away" doit donc beaucoup au télécrochet. Mais Ralf Hartmann n'a pas non plus besoin d'aller loin chercher les voix qui complètent la sienne. Ses deux filles, Carla et Lily-Rose, assurent une partie des choeurs comme il leur arrive de monter sur scène lors des concerts de leur père.

La sensation "Say it ain't so, Joe"

Parce qu'il a choisi l'hexagone, Ralf Hartmann a choisi de chanter en français sur trois des quatorze morceaux qui composent l'album. A l'exception sans doute de "La vie tranquille", ils sont d'un abord moins évident que les chansons en anglais et ils réclament plusieurs écoutes avant de livrer leurs richesses. L'auteur compositeur né au pays de Goethe s'exprime musicalement plus volontiers dans la langue de Shakespeare que dans celle de Molière. Il y est plus à l'aise.

Lors de son passage dans "The Voice" en 2013, Ralf Hartmann avait fait sensation auprès du jury et du public en interprétant "Say it ain't so, Joe", le méga succès de Murray Head. La chanson, particulièrement difficile à interpréter exige à la fois beaucoup de coffre et une exceptionnelle capacité à monter dans les aigüs, Deux ans après, elle figure sur le CD qu'il publie aux éditions Kiswing & Feverdog Music. Elle est la seule dont il ne soit pas l'auteur et le compositeur. Le défi qui a payé lors des qualifications pour l'émission de télévision pourrait bien porter chance à son interprète. Avec cette chanson, mais surtout avec ses propres compositions, il prouve dans cet album tout frais qu'il n'a désormais plus rien à envier à ses maîtres anglo-saxons. 
Le clip officiel de "Say it ain't so" version 2015

 

Le public et la scène

Le passage à la télévision et la sortie de ce nouvel album n'ont fait qu'aviver le plaisir de Ralf Hartmann de jouer devant un public. Il tourne énormément et donne de plus en plus de concerts en Europe et a fait la première partie d'artistes d'envergure internationale comme Charlie Winston, il cherche aujourd'hui à s'adjoindre les services d'un tourneur professionnel pour pouvoir mobiliser son énergie sur la musique. Ecrire à Culturebox qui transmettra...  


"Just One Step Away" de Ralf Hartmann
CD 14 titres
Editions  Kiswing & Feverdog Music

 

"Just one step away" l'album de Ralf Hartmann © Kiswing & Feverdog Music