Regardez le duo Paul McCartney et Rihanna au Desert Trip 2

Par @Culturebox
Publié le 17/10/2016 à 17H12
Rihanna et Paul McCartney aux 57e Grammy Awards en février 2015.

Rihanna et Paul McCartney aux 57e Grammy Awards en février 2015.

© Kevork Djansezian / Getty Images / AFP

Paul McCartney, qui se produisait samedi 15 octobre pour le deuxième week-end du "concert du siècle" Desert Trip, a fait monter sur scène Rihanna. Ensemble, ils ont interprété "FourFiveSeconds", une chanson qu'ils avaient enregistrée en compagnie de Kanye West, sortie en janvier 2015. Macca qui n'y jouait originellement que la guitare, a remplacé cette fois le rappeur au micro.

"Nous avons enfin trouvé quelqu'un de moins de 50 ans", s'est amusé Paul McCartney en accueillant Rihanna sur scène, qu'il a annoncée comme "la reine de la Barbade". Vêtue d'un ample costume rayé et ceinturé sur peau nue, la belle a été effectivement la reine incontestée du glamour sur scène au Desert Trip festival, où n'étaient programmés que des hommes de plus de 70 ans (Les Stones, Bob Dylan, Neil Young, les Who, Roger Waters). Heureusement, le public a immortalisé ce moment, ci-dessous mais aussi ici.


Certains, qui avaient craint avoir loupé le long duo Paul McCartney-Neil Young qui avait eu lieu le samedi précédent, n'ont pas été déçus puisque les deux musiciens ont rejoué à nouveau ensemble exactement comme une semaine plus tôt, partageant le micro sur "A Day in the Life" et "Give Peace a Chance" avant que Neil Young n'agrémente d'un solo de guitare "Why Don't We Do It in The Road" des Beatles.

Seules variantes par rapport au premier week-end du Desert Trip : Paul McCartney a joué "Got to Get You Into My Life" à la place de "Can't Buy me Love" et "Birthday" en début de rappel plutôt que "I Wanna Be Your Man". Mais la vraie curiosité a sans doute été l'inattendue "Rip it up" de Little Richard qu'il a interprétée en partie a cappella et avec un bonheur palpable, juste avant "Helter Skelter".

Pour ce concert qui a mis un point final à une longue tournée, McCartney a joué une fois encore 38 chansons dans un show généreux de 2 heures et 45 minutes. A 74 ans, l'ancien Beatles en a encore sous la semelle.