le rock auvergnat se mobilise pour être sélectionné au

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/03/2017 à 17H37, publié le 24/02/2017 à 15H26
Cinq groupes de la scène auvergnate encore en lice pour les pré-sélections des Inouis du Printemps de Bourges 

Cinq groupes de la scène auvergnate encore en lice pour les pré-sélections des Inouis du Printemps de Bourges 

© France 3 / Culturebox

Dans quelques mois, le Printemps de Bourges (18–23 avril 2017) ouvrira ses portes aux plus grands artistes et aux jeunes pousses. En marge de l'événement, la scène "découverte" du festival (Les Inouïs) attire chaque année de nombreux groupes et musiciens. L'Auvergne est toujours bien représentée grâce à une scène musicale très active. Les auditions ont déjà commencé au Tremplin de Beaumont.

Ils s'appellent "Touch", "Brabalan", "Sungraze", "Jo Weddin et Jean Felzin" ou "L'épicerie", ils jouent du rock, de la pop, du rap, de la chanson française ou de l'électro et tous rêvent un jour de monter sur une grande scène.

Chaque année au moment du Printemps de Bourges, la scène "découverte" (Les Inouïs) permet à de jeunes formations de se lancer dans le grand bain. Mais avant de partir il faut passer l'étape intermédiaire des pré-sélections. 95 formations avaient postulé pour ces auditions en Auvergne et aujourd'hui ils ne sont plus que cinq à défendre leurs compositions. Au final il ne restera qu'un seul groupe à Bourges

Reportage : L. Pastural / A. Martinez / S. Gastaud / S. Bonnetot

Séance de travail comme des pros

Pour ces jeunes musiciens, les pré-sélections sont surtout l'occasion de préparer un concert dans des conditions professionnelles. Tous ont ainsi eu droit à une séance de travail sur la scène du Tremplin à Beaumont. Cinq jours de résidence afin de préparer chaque projet pour la sélection finale qui permettra à l’un d’entre eux de représenter l’Auvergne sur la scène "découverte" du festival. "On travaille à la fois l'expérience de la scène, l'interprétation et des choses plus artistiques", explique Frédéric Roz, le directeur du Tremplin. 

Quoi de neuf au Printemps ? 

Chaque Printemps réserve son lot de surprises et de petites pépites pour les oreilles. Subtil mélange de stars confirmées et de talents prometteurs, ce rendez-vous attire un public hétéroclite à travers les rues, les bars d'une ville devenue emblématique dans le monde de la musique actuelle.

La scène "découverte" et les scènes ouvertes deviennent les rendez-vous immanquables pour tous les professionnels. "L'idée c'est de la fraicheur, des nouveautés, essayer de découvrir des groupes que personne n'a repéré et faire le travail d'accompagnement afin d'avoir une pulsion nationale", détaille Antonin Despins, le directeur artistique du Printemps de Bourges. 

Parmi les petits devenus grands, on citera pêle-mêle, Juliette, Jeanne Cherhal, Christine & The Queens, Skip The Use, FAUVE ou encore Feu ! Chatterton. L'année dernière a marqué la grande découverte de FishBach, on attend la relève. D'Auvergne ou d'ailleurs. 
 

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !