Prince sort un album surprise, "HITnRUN phase two"

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/12/2015 à 19H42, publié le 14/12/2015 à 18H54
Prince Roger Nelson aux American Music Awards en novembre 2015.

Prince Roger Nelson aux American Music Awards en novembre 2015.

© Kevin Winter / Getty Images North America / AFP

Prince a publié ce week-end en toute discrétion un nouvel album surprise, son 39e et le quatrième en un peu plus d'un an. "HITnRUN phase two" est sorti en exclusivité sur le site de streaming Tidal du rappeur Jay Z.

Plusieurs titres déjà parus

A 57 ans, le Kid de Minneapolis démontre avec ce disque mis en vente sur Tidal (14,99 dollars) qu'il possède toujours une pallette artistique impressionnante. Plusieurs chansons étaient toutefois déjà sorties précédemment, au coup par coup, comme les singles "Screwdriver" et "Rock and Roll Love Affair".

C'est également le cas de "Baltimore", qui ouvre l'album, un morceau que le "Kid de Minneapolis" avait diffusé plus tôt cette année après les émeutes qui avaient éclaté dans la ville de la côte Est des Etats-Unis après la mort d'un Noir aux mains de la police, Freddie Gray.

Un album funky

Si Prince usait et abusait de l'Autotune et des beats électroniques sur "Hit'nRun Phase One", ce second volet le voit retourner au tout analogique. Une section de cuivres constituée de 16 musiciens est présente sur le disque, y compris ses propres NPG Hornz.

Cette fois, son groupe féminin 3RDEyeGirl est un peu laissé de côté au profit de son équipe de funksters New Power Generation, remise sur les rails. Du coup, la tonalité est plus axée funk que rock, comme sur "Stare" ou "Xtraloveable", une chanson écrite à l'origine pour sa protégée Vanity6 en 1982. "Look at me, look at U", est un jazz funk voluptueux à la George Benson et deux autres titres dans cette veine sont particulièrement réussis: "Black Muse" et "Revelation".

Prince ravi du streaming

Prince a longtemps été en conflit avec l'industrie de la musique mais après avoir rencontré Jay Z cette année, il a encensé Tidal, présentant cette plateforme comme la réponse pour les artistes qui souhaitent garder le contrôle sur leur production.

Le fantasque musicien avait pourtant affirmé en 2010 que "internet est complètement fini", mais il affirme aujourd'hui que sa pensée n'a pas évolué. "Ce que je voulais dire c'est qu'internet était fini pour quiconque veut être payé, et j'avais raison", a-t-il dit au Guardian le mois dernier. "Donnez-moi un nom d'artiste devenu riche grâce aux ventes numériques. Mais Apple se porte plutôt bien non ?"

Les titres de "HITnRun phase two" :
01 Baltimore
02 RocknRoll Love Affair
03 2 Y. 2 D.
04 Look at Me, Look at U
05 Stare
06 Xtraloveable
07 Groovy Potential
08 When She Comes
09 Screwdriver
10 Black Muse
11 Revelation
12 Big City

Prince "HitnRun phase two" - la pochette