Pi Ja Ma, pépite pop "made in France" à découvrir aux Francofolies

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/07/2017 à 11H08, publié le 16/07/2017 à 11H01
Pauline de Tarragon alias Pi Ja Ma.

Pauline de Tarragon alias Pi Ja Ma.

© DR

Vous avez peut-être déjà entendu la pop inventive et bricolée aux inspirations sixties de Pi Ja Ma. Derrière ce drôle de nom se cache Pauline de Tarragon, 20 ans, une chanteuse originaire d'Avignon passée il y a trois ans par "La nouvelle star". Une voix originale à découvrir dimanche après-midi aux Francofolies, sur la scène du Théâtre Verdière.

Bouille d'adolescente et cheveux légèrement bouclés au carré, Pauline semble tout droit sortie d'un cartoon. De ceux que cette fraîche diplômée d'une école de dessin couche sur le papier et qui habillent visuellement, dans ses clips, sa musique inspirée par le Velvet Underground, Patti Smith ou Cat Power.

Elle chante d'ailleurs en anglais de sa voix juvénile et limpide ses textes poétiques, visions de mondes imaginaires.

"Mes chansons décrivent parfois juste un paysage, un univers. Je ne sais pas si j'y mets beaucoup de moi-même, mais c'est inspiré par des trucs qui m'arrivent", comme dans l'emballant single "Radio Girl" écrit après son passage dans "La nouvelle star".


"Je voulais en parler au second degré. Je n'ai jamais été une star et je considère cela comme une blague", explique Pauline, ajoutant qu'elle avait décidé de ne plus faire de musique après cette expérience dans l'émission.

"J'ai détesté jouer en public. Je me suis dit, +mais pourquoi je fais ça ?+ J'avais hyper peur. En revanche, pour le premier concert avec Pi Ja Ma (nom qui est aussi celui d'un des personnages qu'elle dessine, ndlr), je n'avais aucun stress. D'un
coup, c'était mon projet, j'assumais enfin ce que j'avais fait" avec le compositeur-producteur Alex Concato.

Et s'il lui restait quelques doutes, les "chantiers des Francos", des ateliers réservés aux espoirs de la chanson, ont achevé de lui donner l'assurance nécessaire pour préparer sa prestation de dimanche.

 

Après un EP quatre titres, le premier album de Pi Ja Ma est attendu pour 2018