Pharrell Williams : ses 10 meilleurs hits pour d'autres

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 07/03/2014 à 14H30, publié le 04/03/2014 à 19H03
Pharrell Williams coiffé d'un autre drôle de chapeau, dans le clip "Hot n Fun" des N.E.R.D (2010).

Pharrell Williams coiffé d'un autre drôle de chapeau, dans le clip "Hot n Fun" des N.E.R.D (2010).

© Saisie écran

Si la carrière de Pharrell Williams a décollé de façon stratosphérique avec "Get Lucky" l'an passé, son carnet de commandes ne désemplit pas depuis une quinzaine d'années en tant que producteur. Au sein de The Neptunes, l'équipe de production qu'il forme avec Chad Hugo, il a imprimé sa marque sur une somme phénoménale d'albums et de chansons, contribuant à façonner le son de la dance actuelle.

De Justin Timberlake à Frank Ocean, en passant par Snoop Dogg, Jay-Z, Britney Spears et son propre groupe N*E*R*D*, il est à l'origine de certains des plus gros tubes de ces dernières années. Et on ne compte pas tout (Madonna, Usher, Beyoncé, Beenie Man, Kendrick Lamar, Clipse...) et ses innombrables participations et featurings qu'il est presque impossible de recenser de façon exhaustive  - pensez donc, il a même participé au  "Rump Shaker" de Wreckx-N-Effect en 1992 en tant que protégé de Teddy Riley !

Pour vous donner une idée plus précise de ses talents de producteur, voici 10 de ses meilleurs hits et un bonus où il n'officie cette fois qu'au micro. 

1. Britney Spears "I'm a Slave 4 U" (2001)
(Co-écrit et co-produit par les Neptunes) Pour opérer sa mue d'adolescente en jeune femme sulfureuse, Britney Spears s'entoure de Pharrell et Chad Hugo. Ils lui concoctent un R&B moite qui lui va à ravir.
2. Justin Timberlake "Rock your Body" (2002)
(Co-écrit et co-produit par les Neptunes) Cette chanson, comme la plupart de celles qui figurent sur le premier album solo de Timberlake "Justified", avait été écrite à l'origine pour Michael Jackson à l'époque d'"Invincible". Le Roi de la pop n'en voulut pas. Mais elle fit pourtant une jolie performance en haut des charts. 
2. Nelly "Hot in Herre" (2002)
(Co-écrit et co-produit par les Neptunes) C'est avec cette chanson entêtante où la patte des Neptunes est immédiatement reconnaissable, que Nelly a décroché son premier hit numéro un au Billboard.


4. Snoop Dogg featuring Pharrell "Drop it Like It's Hot" (2004)
(Co-écrit et co-produit par les Neptunes) Restée trois semaines numéro 1 aux Etats-Unis, cette chanson sur laquelle Pharrell figure aussi en tant que rappeur, est le premier numéro un de Snoop Dogg au Billboard Hot 100. Sa production minimaliste, articulée autour de bruits organiques (claquements de langue, tambours), était peu usitée dans le rap d'alors et avait retenu l'attention pour son originalité.
 

5. Ol' Dirty Bastard featuring Kelis "Got Your Money" (1999)
(Produit par les Neptunes). Avouez : vous ne l'attendiez pas celle là hein ? Oui, Pharrell était déjà derrière ce drôle d'attelage entre le plus frappadingue des Mc du Wu-Tang Clan et l'explosive Kelis dont c'était la première apparition. Certes, ODB aurait pu rimer sur n'importe quoi tant son flow erratique était tout terrain. Mais la patte Neptunes est comme par hasard présente sur ce qui fut le seul single extrait de "Nigga Please", second album du regretté rappeur. Le clip, qui emprunte des séquences de "Dolemite", film culte de l'ère Blaxploitation, vaut aussi le détour.
 


6. Jay-Z "I Just Wanna Love U" (2000)
(Co-écrit et co-produit par les Neptunes) Lead-single du cinquième album de Jay-Z "The Dynasty : Roc La Familia", cette chanson sur laquelle Pharrell fait aussi un featuring au micro, est de celles qui ont propulsé la carrière du tandem de producteurs The Neptunes.
 


7. N*E*R*D* "Everyone Nose (All the girls...)" (2008)
(Produit par les Neptunes et écrit par les mêmes) Pharrell a aussi un groupe avec son complice Chad Hugo :  N*E*R*D*.  Voici l'un des morceaux les plus mémorables extrait de leur troisième album "Seing Sounds". La chanson évoque la file d'attente des filles devant les toilettes des clubs, pour se repoudrer le nez, allusion à la cocaïne. Le son, inspiré de celui de Baltimore, est torride et porte une fois encore la signature irrésistible des Neptunes.
 


8. No Doubt "Hella Good" (2001)
(Co-écrit et co-produit par les Neptunes) Extrait de "Rock Steady",  cinquième album de Gwen Stefani et les siens, ce morceau de dance optimiste n'est pas passé inaperçu aux Etats-Unis : nominé aux Grammy, il est considéré comme l'un des morceaux phares de la discographie de Gwen Stefani.
 


9. Pusha T featuring Tyler "Trouble on My Mind" (2011)
(Produit par les Neptunes) Pusha T est la moitié du duo de rap américain Clipse, dont les Neptunes furent les producteurs attitrés durant plus de dix ans, dès 1993. Normal donc de retrouver Pharrell derrière le rappeur Pusha T sur son premier album en solo "Fear of God II : Let Us Pray". "Trouble on my Mind" est une production de rap atypique, menaçante, minimaliste et sombre, mais pourtant terriblement entêtante, sur laquelle figure l'un des plus gros fans affichés de Pharrell : Tyler the Creator, leader du collectif californien Odd Future. Ce surdoué vole ici la vedette, tout comme dans le clip (où il avait véritablement la jambe dans le plâtre).
 

10. Frank Ocean "Sweet Life" (2012)
(Produit par Pharrell Williams) L'un des plus beaux morceaux de "Channel Orange", premier album studio de Frank Ocean, révélation de 2012. Produit par Pharrell, qui avait proposé ses services à ce membre de Odd Future après avoir été bluffé par sa mixtape "Nostalgia Ultra", ce titre dominé par la merveilleuse voix soul de Ocean, est un travail d'orfèvre sur mesure côté production. On y sent Pharrell poussé à donner son meilleur sans vouloir s'imposer, et chercher du côté de la patine vintage des instruments live à la Stevie Wonder pour mettre en valeur Frank Ocean avec grâce. Dans ses paroles, ce dernier parle de la vacuité d'une vie de riche reclus sous les palmiers de Beverly Hills. Une merveille. 
 


Bonus : Future featuring Pharrell et Pusha T "Move that Dope"
En supplément, voici la plus récente participation (février 2014) de Pharrell à un morceau de rap. A noter qu'il y donnait les clés de son fameux chapeau arboré aux Grammys avec cette rime : "The Gandalf hat and the weird ass clothes/ That's Comme des Garçons and The Buffalo". Car s'il ne rappe pas sur son nouvel album solo festif, Pharrell fait aussi partie des mc les plus demandés en featurings sur la scène hip hop.