One Direction : la première d'un film attire des milliers de fans à Londres

Par @Culturebox
Mis à jour le 20/08/2013 à 20H44, publié le 20/08/2013 à 20H34
Le groupe One Direction à la première d'un documentaire qui lui est consacré, le 20 août 2013 à Londres

Le groupe One Direction à la première d'un documentaire qui lui est consacré, le 20 août 2013 à Londres

© Andrew Cowie / AFP

Des milliers d'adolescentes se sont ruées mardi après-midi dans le centre de Londres à l'occasion de la première du film consacré au "boys band" britannique One Direction, dans l'espoir d'apercevoir leurs cinq idoles fouler le tapis rouge.

Certaines jeunes fans ont passé la nuit dans le quartier de Leicester square pour s'assurer une place de choix avant la première projection du film "One Direction : This Is Us", réalisé par Morgan Spurlock, réalisateur en 2004 d'un excellent documentaire sur la malbouffe, "Super Size Me".
Attente fébrile pour des milliers d'adolescentes fans de One Direction, à Londres... (20 août 2013)

Attente fébrile pour des milliers d'adolescentes fans de One Direction, à Londres... (20 août 2013)

© Andrew Cowie / AFP
Pour son nouveau projet, le cinéaste américain a suivi le groupe anglo-irlandais lors d'un concert à l'O2 Arena, à Londres, et dans son quotidien en dehors de la scène. Formé en 2010 par le producteur du "X Factor" britannique, One Direction est composé de Niall Horan, 19 ans, Zayn Malik, 20 ans, Liam Payne, 19 ans, Harry Styles, 19 ans et Louis Tomlinson, 21 ans, cinq garçons aux coupes de cheveux et au style soigneusement travaillés, qui ont remis au goût du jour la mode des boys bands, très en vogue dans les années 90.
"One Direction : this is us" : la bande-annonce (VO)
Le groupe, avec ses tubes "What Makes You Beautiful" (issu de leur premier album "Up All Night") et "Live While We're Young" (de l'album "Take Me Home"), est devenu le chouchou des adolescentes du monde entier.
One Direction : "What makes you beautiful" (2011)
"Harry, veux-tu m'épouser ?"
Mardi, les fans rassemblés à Londres, en majorité des jeunes filles, chantaient en attendant leurs idoles. "Harry, veux-tu m'épouser ?", interrogeaient des pancartes. Emily Gee, 16 ans, venue de Solihull dans le centre de l'Angleterre, a indiqué à l'AFP avoir campé sur place tandis que sa mère dormait à l'hôtel. "Je n'ai pas dormi de la nuit, je suis complètement crevée. Je n'arrive pas à dire ce que je ressens. Je n'en peux plus d'attendre !"

Les organisateurs de la projection ont rappelé aux fans que "le tapis rouge était diffusé en direct sur internet partout dans le monde, donc ils pouvaient en avoir une vue imprenable depuis le confort de leurs maisons"...