Mort de Errol Brown, ancien chanteur du groupe Hot Chocolate

Par @Culturebox
Mis à jour le 07/05/2015 à 09H28, publié le 07/05/2015 à 09H26
Errol Brown en 1999.

Errol Brown en 1999.

© Sean Dempsey/AP/SIPA

L'ancien chanteur du groupe Hot Chocolate, Errol Brown, qui a connu le succès dans les années 70 et 80, est mort mercredi 6 mai aux Bahamas à l'âge de 71 ans d'un cancer du foie. Il restera connu pour certains tubes du groupe comme "You sexy thing", "Love is life" et "Brother Louie".

Errol Brown est né en Jamaïque mais a passé la plus grande partie de son existence au Royaume-Uni, dont il a obtenu la nationalité et où il a été décoré pour sa carrière culturelle.

Son manager Phil Dale a décrit Errol Brown comme un "superbe monsieur". "Il y avait de  la musique partout où il était", a-t-il ajouté.

Des versions reggae à la pop disco

Il est devenu une star de la musique pop presque par accident lorsque, accompagné de son ami Tony Wilson, un parolier qui deviendra co-fondateur de  Hot Chocolate, il se met à reprendre des succès du moment dans des versions reggae, à la fin des années 1960.
"Je n'ai jamais grandi en voulant être une star de la pop; Je n'ai jamais grandi en voulant faire de la musique tout court", avait confié Errol Brown au journal britannique The Telegraph en 2009, en marge d'une tournée.

Hot Chocolate est devenu dans les années 1970 l'un des rares groupe noir britannique à connaître le succès, avec une apogée lors de la période disco.Le groupe a sorti des tubes régulièrement au milieu des années 1980, dont "You sexy thing", "Love is life" et "Brother Louie".

Carrière solo

Errol Brown s'est ensuite lancé dans une carrière solo en 1985 et a connu un succès mitigé, avec des chansons telles que "Personal touch".

Il n'a jamais transposé dans sa vie l'image de sex symbol qui lui collait à la peau sur scène, et est resté marié 35 ans à sa femme, avec laquelle il a eu deux enfants.