Madonna et le FN : "Russie, Ukraine, Venezuela et maintenant la France ?"

Par @pygrenu Rédacteur en chef de Culturebox
Mis à jour le 03/06/2014 à 16H01, publié le 03/06/2014 à 13H11
Madonna le 18 juin 2013 à New York

Madonna le 18 juin 2013 à New York

© Evan Agostini/AP/SIPA

Dans un message Instagram, la star américaine commente à sa façon les résultats des élections européennes en France, marquées par la montée du Front National : "Luttez contre le fascisme, la haine et la discrimination !"

Sur son compte Instagram, Madonna publie la "une" du quotidien Libération du 26 mai, qui titrait "La France FN". Un visuel qu'elle accompagne de ce commentaire : "La Russie, l'Ukraine, le Venezuela... et maintenant la France !? Luttez contre le fascisme, la haine et la discrimination. Vive la liberté et la révolution de l'amour".
Le message de Madonna sur Instagram


Ce n'est pas la première fois que Madonna s'attaque au Front National. En 2012, lors du premier concert de sa tournée mondiale à Tel-Aviv le 31 mai, elle avait diffusé une vidéo dans laquelle apparaissait brièvement  la présidente du FN, affublée d'une croix gammée sur le front. Marine Le Pen avait alors prévenu que si la chanteuse américaine faisait la même chose en France, « on l’attendra au tournant ».

Le 14 juillet, lors de son concert au Stade de France, Madonna avait pourtant rediffusé le clip contesté et la président du FN avait immédiatement déposé une plainte pour injure.

"Mamy gaga" : le FN ironise

Les nouvelles attaques de l'artiste ont cette fois suscité les sarcasmes du FN. "En politique aussi, Mamy Gaga est à la ramasse îMadonna"; "Madonna fait du Yannick Noah: fin de carrière compliquée!..." a réagi le vice-président du FN, Florian Philippot, sur son compte Twitter. 

Yannick Noah, ex-tennisman aujourd'hui chanteur, s'attaque également au FN dans la chanson "Ma Colère", extraite de son nouvel album "Combats ordinaires".