Le concert de Stromae lance le Printemps de Bourges

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/05/2014 à 17H08, publié le 22/04/2014 à 12H03
Stromae lance le Printemps de Bourges, avril 2014

Stromae lance le Printemps de Bourges, avril 2014

© GUILLAUME SOUVANT / AFP

Stromae a lancé mardi la saison des festivals en ouvrant la 38e édition du Printemps de Bourges, devant un public d'adorateurs allant de 7 à 77 ans. Stromae en ouverture, Bertrand Cantat ainsi que les Tindersticks pour leur 20 ans de carrière, sont les stars du festival, qui devrait aussi servir de caisse de résonance aux intermittents.

Reportage: Xavier Naizet, Pascal Franco, Philippe Roy, Jean-Marie Bores
Son concert d'ouverture mardi soir sous le chapiteau du W (6.500 places) affichait complet. Le spectacle, entamé comme d'habitude avec "Ta fête" est bien huilé, même s'il y perd un peu en spontanéité. Chaque chanson est accompagnée d'une mise en scène allant de la tenue du chanteur à la chorégraphie en passant par des vidéos projetées sur un écran géant. Certaines sont d'un effet bluffant, comme celle accompagnant sa chanson sur le cancer "Quand c'est ?". De gigantesques pattes noires de crabe s'avancent sur un fond blanc, menaçant la silhouette alors minuscule du chanteur qui y fait face en ombre chinoise. Jusqu'à l'avaler complètement.
Côté têtes d'affiche, le Printemps donne un avant-goût de l'été en réunissant la plupart des stars inconstestées de la saison 2014 des festivals. Ainsi, Stromae a ouvert le bal, suivi de Shaka Ponk (en live jeudi soir, 24 avril sur Alcaline), Skip The Use ou encore Fauve. Culturebox diffuse plusieurs concerts "live" du festival (programme ici).
Stromae : "Tous les mêmes" (2013)
Autre artiste incontournable cet été, Bertrand Cantat, en duo avec Pascal Humbert au sein du duo Détroit, doit y faire sa première apparition dans le cadre d'un festival, quelques jours après le début de sa tournée.
Après Patti Smith l'année dernière, la cathédrale de Bourges accueille les Tindersticks et leurs invités pour la création de cette 38e édition. Le groupe anglais, porté par la voix de baryton du francophile Stuart Staples, entend y fêter ses 20 ans de carrière.
Tindersticks : "Say goodbye to the city"
Trois soirées autour du piano au Palais Jacques Coeur
Le Printemps 2014 investit un autre bijou patrimonial de la ville, la cour du Palais Jacques Coeur, pour trois soirées intimes autour du piano. Devant 350 spectateurs, trois artistes doivent proposer des concerts uniques et leur vision très personnellalexae de l'instrument : le Canadien Rufus Wainwright, l'intense Benjamin Clementine et le classique mais hors norme Alexandre Tharaud...
Rufus Wainwright jouera-t-il une version piano-voix du très beau "Bitter Tears" (avril 2014) ?