Florent Marchet au Printemps de Bourges, retour vers le futur

Par @OlivierFlandin
Mis à jour le 24/04/2014 à 18H26, publié le 24/04/2014 à 17H06
Florent Marchet sur la scène du "W" au  Printemps de Bourges 2014

Florent Marchet sur la scène du "W" au  Printemps de Bourges 2014

© J.P. Robin / Printemps de Bourges

Florent Marchet est né à Bourges, de parents programmateurs de concerts. Le fait de jouer en ouverture du mythique festival de chanson française, avant Stromae, avait donc forcément un goût un peu particulier pour lui, même s'il a déjà chanté à plusieurs reprises dans les salles du in et du off.

Comme un symbole, le Printemps de Bourges a réservé l’ouverture des festivités à l’enfant du pays. Mais si ce concert était l’un des plus attendus du public, c’est pour une autre raison. Le champion toutes catégories du remplissage de salles était sur l’affiche. Bon joueur, Florent Marchet a affronté le public de Stromae avec simplicité  « lorsque les programmateurs ont annoncé mon nom, le concert de Stromae était déjà complet. Aucun de mes proches n’a pu avoir de place ! Mais symboliquement, c’est chouette : gamin, je suis souvent venu ici, j’y ai connu mes premières files d’attente… » (La Croix).

Ce concert  archi complet dans le  W  le grand chapiteau du Printemps de Bourges lui aura aussi réservé la surprise de voir des gens s’évanouir au premier rang, comme Florent Marchet  l'a confié à France 3 Centre, ses spectacles laissant d’habitude peu de place aux mouvements de foules.

Reportage : X.Naizet / P.Franco/ J.M. Bores / P.Roy

Florent Marchet présente actuellement sur scène les chansons de son 4e album, Bambi Galaxy (PIAS). Le disque d'un père de famille qui se projette dans le futur avec poésie et anxiété, comme il le faisait lui-même enfant en pensant à l'an 2000.