Lana Del Rey reporte son concert en Israël

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/08/2014 à 19H48, publié le 11/08/2014 à 19H29
Lana Del Rey le 30 juillet 2014 à New York.

Lana Del Rey le 30 juillet 2014 à New York.

© Andy Kropa/AP/SIPA

La chanteuse américaine Lana Del Rey a reporté sine die le concert qu'elle devait donner à Tel Aviv, alors que les professionnels de l'industrie musicale en Israël craignent des manques à gagner en raison du conflit sanglant dans la bande de Gaza.

Lana Del Rey, dont le nouvel album "Ultraviolence" s'est hissé à la première place des ventes aux Etats-Unis à sa sortie en juin, devait se produire à la Nokia Arena de Tel Aviv le 20 août.
   
Mais ce concert, le premier de la chanteuse en Israël, n'est plus annoncé sur son site internet. Et le chanteur Max Jury, qui devait assurer la première partie du concert, a expliqué sur Twitter ce week-end que le concert avait été "malheureusement" reporté et qu'une nouvelle date serait bientôt fixée.     
Selon le Jerusalem Post, les organisateurs assurent que le concert est juste reporté "en raison de la crise de Gaza" qui a débuté le 8 juillet et qu'une nouvelle date doit être annoncée. Sollicité par l'AFP, un agent de Lana Del Rey n'avait pas répondu dans l'immédiat.
   
D'autres artistes étrangers, comme le Canadien Neil Young, le chanteur américain Cee Lo Green ou le groupe de hard-rock Megadeth, ont eux aussi annulé les concerts qu'ils devaient donner cet été en Israël en raison du conflit dans la bande de Gaza. En revanche, le concert de Lady Gaga prévu le 13 septembre à Tel Aviv est toujours maintenu.
   
Selon des organisateurs de concerts cités par le magazine musical américain Billboard, ces annulations ont engendré entre 10 et 20 millions de dollars de pertes.

Lana Del Rey est attendue avec impatience au festival Rock en Seine (Paris) où elle est programmée le dimanche 24 août à 19h45.