Lana Del Rey annule une seconde fois son concert au Trianon, Virgin la boycotte

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 14/09/2014 à 10H35, publié le 13/09/2014 à 23H35
Lana Del Rey le 24 août  2014 à Rock en Seine.

Lana Del Rey le 24 août  2014 à Rock en Seine.

© Laure Narlian / Culturebox

Lana Del Rey ne jouera pas dimanche 14 septembre au Trianon (Paris). Cette prestation a décidément du mal à advenir : c'est la seconde fois que la chanteuse américaine annule son concert dans cette salle parisienne après son faux bond du 25 août. Virgin radio, qui organisait ce concert privé pour ses auditeurs, a décidé de sanctionner Lana Del Rey en la retirant de sa playlist.

"Virgin Radio a le regret de vous informer que Lana Del Rey a de nouveau annulé son concert privé Virgin Radio prévu au Trianon demain soir", écrit la station de Lagardère samedi soir. Présentant "ses excuses les plus sincères", la radio ajoute qu'elle "désapprouve ce manque total de respect pour ses fans et retire de ce fait Lana Del Rey de sa playlist."

Le 25 août, au lendemain de son concert à Rock en Seine où elle semblait en pleine forme, l'auteur de "Video Games" avait fait savoir au dernier moment à son public qui l'attendait dans la salle depuis une heure trente qu'elle ne viendrait pas. Officiellement pour une extinction de voix. 

Cette fois, son label Polydor parle à nouveau de "raisons médicales" sans plus de précision. Mais l'annonce a au moins le mérite d'être tombée 24 heures avant le show.

Le label a publié ce communiqué samedi vers 18h : "Lana Del Rey devait à nouveau se produire demain soir, dimanche 14 septembre 2014, sur la scène du Trianon à Paris, pour un concert privé réservé aux auditeurs de Virgin Radio. Pour des raisons médicales indépendantes de notre volonté l'artiste a été contrainte d'annuler l'ensemble de ses déplacements promo prévus en Europe au cours des prochains jours. Polydor/Universal Music regrettent ce triste concours de circonstances et s'excusent pour le désagrément auprès de tout ceux qui avaient prévu le déplacement, fans comme média."

De fait, le premier commentaire sur le site Facebook du label se désolait : "Et nos billets de train et l'hôtel ? En tout, 200 euros dépensés pour les 2 dates annulées".