L'album posthume de Viola Beach en tête des ventes au Royaume Uni

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/08/2016 à 16H20, publié le 06/08/2016 à 12H54
Le groupe Viola Beach à Londres en janvier dernier

Le groupe Viola Beach à Londres en janvier dernier

© RMV/Shutterstock/SIPA

Le premier album des membres du groupe d'indie pop britannique Viola Beach, morts dans un accident de voiture en Suède en février, est en tête des ventes britanniques depuis vendredi, selon l'organe officiel du classement des ventes, Official Charts Company.

Sorti à titre posthume il y a une semaine, l'album éponyme du groupe Viola  Beach, qui comprend neuf chansons dont "Swings and Waterslides", caracole en tête des ventes. Un succès que ne verront jamais ses créateurs. Jack Dakin, Kris Leonard, Tomas Lowe et River Reeves, âgés de 19 à 32 ans, sont morts avec leur manager Craig Tarry en mars dernier dans un accident de voiture près de Stockholm, en Suède.

Leur premier titre, "Swings and Waterslides", était sorti après l'accident  et avait connu un certain succès. "La tragédie qui a mis fin aux vies de Craig, Jack, Kris, River et Tom en Suède ainsi que la douleur et le sentiment de perte ne nous quitteront jamais. En plaçant l'album "Viola Beach" en tête des ventes, le public a lancé un message important au monde", ont déclaré dans un communiqué les familles des  membres du groupe en remerciant les fans. Le groupe Coldplay a posté sur Twitter un message d'amitié en soulignant que l'album du "talentueux" quatuor disparu "méritait cette place de numéro un".

Ce n'est pas la première fois que les ventes d'albums explosent après le décès d'un artiste. Le phénomène avait été constaté après la disparition de Michael Jackson en 2009 et plus récemment après la mort de David Bowie ("Blackstar") et de Prince. 

Un plongeon de 26 mètres de haut

Selon la police suédoise, leur accident était de la seule responsabilité du  conducteur, dont l'identité n'a pas été révélée. Alors que la section centrale d'un pont était en train de se lever pour  laisser passer un bateau en contrebas, il avait pour une raison inconnue ignoré  les feux rouges et brisé deux barrières, pour finir par un plongeon de 26  mètres dans le vide. L'autopsie a révélé qu'il n'avait pas d'alcool ni de drogues dans le corps,  et la trajectoire de la voiture prouve qu'il n'était pas endormi au volant.