Avec son dernier opus, “Love”, le multi-instrumentiste allemand vient panser les maux d’amour

Armé d’une pop aux petits soins habile pour guérir quelques blessures, le songwriter Konstantin Gropper, livre en 2016 son quatrième album “Love”, à découvrir en live sur la scène de la Gaîté Lyrique.

Sous l’intitulé “Get Well Soon” (soit “bon rétablissement”) se révélait en 2008, Konstantin Gropper, et venait selon Les Inrockuptibles, “alimenter nos rêveries et hanter nos nuits, dévoilant sur le net une poignée d’immenses petites folk-songs sombres et fascinantes à la fois”. Le premier album, “Rest Now, Weary Head! You Will Get Well Soon” (2008), résultat d’un travail de trois ans, parvenait alors sans difficulté à confirmer ce nouveau songwriter tout droit venu d’Allemagne. En 2016, le musicien présente son quatrième album, “Love”, qui fait partie d’après Télérama “de ces rares albums qui dépassent les limites de leur contenu : dans sa pulsion plus viscérale que cérébrale, il donne envie certes de le réécouter, mais tout simplement d'aimer plus encore la musique.”


Regardez le clip du titre “It’s Love”, extrait de l’album, “Love”.


Distribution

  • Date 14 avril 2016
  • Durée 57min
  • Production Sourdoreille

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !