Quand George Michael chantait à l'Opéra Garnier au profit du Sidaction

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/12/2016 à 00H40, publié le 26/12/2016 à 17H55
George Michael sur scène lors du concert organisé pour le Sidaction à l'Opéra de Paris (9 septembre 2012)

George Michael sur scène lors du concert organisé pour le Sidaction à l'Opéra de Paris (9 septembre 2012)

© Miguel Medina / AFP

Le chanteur britannique George Michael, mort dimanche à 53 ans dans sa résidence de Goring, en Angleterre, avait été le premier artiste pop anglo-saxon à se produire sur la scène de l'Opéra Garnier, à Paris, le 9 septembre 2012, au profit de la lutte contre le sida.

En pleine tournée européenne avec un orchestre symphonique, George Michael avait offert cette date parisienne à Sidaction, l'association française créée et présidée par la chanteuse Line Renaud et Pierre Bergé, qui avait organisé ce gala de bienfaisance.

Dans les atours d'un crooner pop, George Michael avait interprété une sélection de ses plus grandes chansons et de standards américains, alternant les rythmes, et parvenant sans peine à faire se déhancher le public sous le plafond de Chagall, avant un final explosif avec "Freedom" et "White Light".

George Michael chante "Let her down easy" à l'Opéra Garnier, à Paris

Sidaction a été le destinataire intégral des bénéfices du gala dont certaines places avaient été vendues 1.300 euros avec la participation à un dîner de bienfaisance. Sous les ors du grand foyer du Palais Garnier, 250 personnalités avaient retrouvé George Michael à l'issue du concert. Line Renaud avait rendu hommage au chanteur pour son action de longue date en faveur du droit des homosexuels, et comme "promoteur historique du sexe sans risques".

Un concert et une vente aux enchères pour Sidaction

En plus de la recette du concert, une vente aux enchères avait permis de réunir 68.000 euros. Avait notamment été mis aux enchères un dîner pour 6 personnes avec George Michael à son domicile londonien, adjugé 31.000 euros. Au total, la soirée avait permis à Sidaction de collecter 289.000 euros.

George Michael n'est pas exactement la première vedette pop à avoir pu se produire sur la scène de l'Opéra Garnier. En 2005, lors de l'année du Brésil en France, des artistes comme le sambiste pop Seu Jorge et la chanteuse Mônica Salmaso y avaient pris part à un gala exceptionnel, mais ils avaient été plusieurs à partager l'affiche ce soir-là.