George Michael est mort de causes naturelles

Par @Culturebox
Mis à jour le 07/03/2017 à 14H42, publié le 07/03/2017 à 14H24
George Michael en concert pour le Sidaction, au Palais Garnier à Paris (9 septembre 2012)

George Michael en concert pour le Sidaction, au Palais Garnier à Paris (9 septembre 2012)

© François Mori / AP / SIPA

Le chanteur George Michael, retrouvé mort à son domicile le 25 décembre, est décédé de "causes naturelles", a annoncé mardi le responsable du service de médecine légale du comté d'Oxforshire (sud de l'Angleterre).

"L'enquête sur la mort de George Michael est terminée", ses causes ayant été confirmées comme naturelles, a annoncé Darren Salter dans un communiqué. Le médecin légiste a fait état d'une cardiomyopathie dilatée avec myocardite, soit un affaiblissement du muscle cardiaque, et d'une stéatose hépatique, qui se traduit par une accumulation de graisse dans les cellules du foie.

Le corps de la star peut désormais être rendu à ses proches afin de procéder à ses funérailles.

Le chanteur de "Freedom" et "Careless Whisper", 53 ans, avait été découvert sans vie le jour de Noël par son compagnon Fadi Fawaz. "J'étais venu chez lui pour le réveiller et il s'en était allé, reposant en paix sur son lit", avait déclaré ce dernier au quotidien britannique Daily Telegraph.

Une pluie d'hommages dans le monde

Sa mort a suscité une pluie d'hommages au Royaume-Uni et dans le monde, et son engagement discret auprès des enfants déshérités et des malades du sida a été rendu public.

Lors de la cérémonie des Brit Awards le 22 février, les récompenses  britanniques de la musique, un hommage lui a été rendu. Le chanteur de Coldplay Chris Martin a notamment interprété "A Different Corner" alors que s'affichait derrière lui un montage de clips et de vidéos de l'icône de la pop. 

Les premiers résultats de l'autopsie publiés fin décembre n'avaient pas permis d'établir les causes exactes de cet artiste tourmenté par la drogue. De nouveaux examens avaient été ordonnés, dont les résultats devaient mettre plusieurs semaines à être obtenus, même si la police britannique ne voulait pas parler de mort suspecte.

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !