Granville, Olivia Ruiz et Miles Kane ouvrent le festival Fnac Live

Par @martelclem
Mis à jour le 29/07/2013 à 15H58, publié le 19/07/2013 à 12H45
Le festival s'est ouvert sous le soleil

Le festival s'est ouvert sous le soleil

© Samuel Dietz /MAXPPP

La 3e édition du festival Fnac Live a débuté ce jeudi sous le soleil. Une première journée alternant pop, rock, rap et chanson française pour le plaisir des spectateurs du parvis de l'Hôtel de Ville de la capitale.

“On ne s’entend plus avec tes “A poil”, eh banane !” Si on l’interpelle, Olivia Ruiz ne fais pas dans la dentelle. Au micro, la “femme chocolat” mouche un spectateur répétant en mode disque rayé vouloir la voir se dénuder. Si la première journée du festival Fnac Live s’est déroulé dans la chaleur, augurant de belles heures pour Paris Plages dont le festival constitue le coup d’envoi officiel, point ne faut pas exagérer pour la chanteuse qui boucle la soirée.
 
Au sortir d’une performance très rock, Olivia Ruiz relève, ironique, que depuis ses débuts anonymes, des cris “a poil” l’ont toujours accompagné au cours de sa carrière. Hormis cette anecdote, l’ouverture de la 3e édition du festival Fnac Live s’est bien passée.
Les Irlandais des Villagers, découverte du festival Fnac Live

Les Irlandais des Villagers, découverte du festival Fnac Live

© Clément Martel / Culturebox

Un public très varié
Avant le “Bonsoir Paname” d’un Oxmo Puccino jouant à domicile, les nombreux curieux venus sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris ont pu découvrir la pop des Luxembourgeois de Natas Love You, revoir Granville en concert gratuit une semaine à peine après leur performance au festival Soirs d’été place de la République, et s’initier à la folk des Villagers irlandais. 

Le public, composé aussi bien de vacanciers venus pique-niquer ou prendre l’apéro, de touristes de passage que de personnes tout juste sorties du travail, s’est ensuite levé pour les performances rock des Palma Violets et du jeune Miles Kane.
Palma Violets a enflammé le public

Palma Violets a enflammé le public

© Clément Martel / Culturebox

Dans l’ensemble, une première journée réussie, avec un bémol cependant. “Désolé, c’est passé très vite, c’est déjà notre dernière chanson”. Mélissa Dubourg, la chanteuse de Granville, résume l’esprit du public, parfois frustré de ne voir ses artistes préférés qu’une demi-heure sur scène. Mais comme pour Soirs d’été, c’est le prix à payer pour disposer d’un festival gratuit quatre jours durant. Sans cela, l’organisation de Fnac Live se grillerait auprès des autres festivals de la région, dont l’entrée elle est payante.

Festival Fnac Live 2013. Du jeudi 18 juillet au dimanche 21 juillet sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris, à partir de 17h30. Gratuit. Toute la programmation ici. Les concerts de Rokia Traoré, Agoria et Concrete Knives seront ensuite disponibles en rediffusion sur Culturebox à cette adresse.