De Christophe à -M-, la première soirée caniculaire du Festival Fnac Live

Par @pygrenu Rédacteur en chef de Culturebox
Publié le 18/07/2014 à 15H19
-M- sur la scène du festival Fnac Live à Paris le 17 juillet 2014

-M- sur la scène du festival Fnac Live à Paris le 17 juillet 2014

© CITIZENSIDE/FRANÇOIS LOOCK / CITIZENSIDE.COM

Le festival FNAC Live a débuté jeudi soir devant l'Hôtel de Ville de Paris. Foule et chaleur pour ce premier plateau. Ça continue vendredi et tout le week-end avec une affiche riche, variée et gratuite !

Il est 23h, et –M- offre son dernier accord à un public qui transpire au moins autant que lui. Grosse chaleur sur le parvis de l'hôtel de Ville, plein à craquer. En formation minimale – un simple trio sur scène – Matthieu Chedid a, comme d'habitude, mis le feu, avec ses attitudes de guitar héros déjanté et les textes que le public connaît par cœur. Show sans surprise, mais toujours impeccable et joyeux. –M- en donne pour son argent au public… d'autant que tout est gratuit !
-M- au festival Fnac Live Paris © Camille Boudin
Avant lui, Nach, Arthur Beatrice, l'explosive danoise Mø et Julien Doré avaient déjà largement fait grimper la température de ce festival très particulier, puisque implanté au centre de la capitale, dans un décor exceptionnel.
La Danoise MØ au festival Fnac Live © CITIZENSIDE/FRANÇOIS LOOCK / CITIZENSIDE.COM
Julien Doré au festival FNAC Live © CITIZENSIDE/FRANÇOIS LOOCK / CITIZENSIDE.COM
Plus tôt, en début de soirée, on a retrouvé Christophe dans un cadre autrement feutré, le grand Salon de l'Hôtel de Ville. Ici, le public est sagement assis sous les dorures, l'air est frais, et le chanteur égal à lui-même, toujours un peu à l'ouest. Neuf chansons, dont un "pot pourri". "Dans les années 60, les medleys, j'étais contre" chuchote Christophe… avant de démarrer les premières notes de la Dolce Vita. Seul au piano, il gère avec flegme ses petits problèmes techniques. "Mon souffleur est en panne" lâche-t-il quand son prompteur l'abandonne.
Christophe au festival FNAC Live à Paris © Camille Boudin
Il est unique, cet homme qui a miraculeusement gardé la voix de ses débuts, dandy derrière ses lunettes noires, toujours un poil emprunté et drôle quand il s'adresse au public. Si la magie des Mots Bleus est éternelle, le public apprécie ses titres moins anciens comme "Enzo Ferrari"
Christophe au festival FNAC Live © Camille Boudin
A l'issue de cette première journée, difficile, faute de billetterie, d'évaluer le nombre de spectateurs. On peut juste constater que, comme chaque année, le public était là, bien tassé, et de bonne humeur…
La foule du jeudi au festival FNAC Live © Camille Boudin
 Festival FNAC Live (gratuit) Le programme à venir
  • Vendredi 18 :TWO BUNNIES IN LOVE, GLASS ANIMALS, LA FEMME, BRETON, GAËTAN ROUSSEL, PEDRO WINTER & FRIENDS + ARTHUR H, EMILY LOIZEAU (Scène du Salon)
  • Samedi 19 juillet : MOODOÏD, MADEMOISELLE K, L’ENTOURAGE, CASSEURS FLOWTERS, FAUVE ≠ + DICK ANNEGARN, JEANNE CHERHAL (Scène du Salon)
  • Dimanche 20 juillet : KID WISE, MINA TINDLE, GREGORY PORTER, BEN L’ONCLE SOUL & MONOPHONICS, BERNARD LAVILLIERS + NOSFELL, MELANIE DE BIASIO (Scène du Salon)