Découvrez le clip savoureux de Matthieu Chedid pour "Bal de Bamako"

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 08/03/2017 à 13H39, publié le 08/03/2017 à 13H27
Matthieu Chedid dans le clip de "Bal de Bamako"

Matthieu Chedid dans le clip de "Bal de Bamako"

© Saisie écran

"Bal de Bamako" est le premier extrait de "Lamomali", l'album malien de Matthieu Chedid attendu pour le 7 avril. Cette perle afro-disco est déjà un tube. Le clip qui l'accompagne vient tout juste d'être publié, et il vaut le détour : très fun, avec une belle touche de sagesse africaine.

Une chanson à double face

Qu'arrive-t-il quand Matthieu Chedid part en virée jusqu'au bout de la nuit avec Oxmo Puccino, déguisés en princes du kitsch ? Ils finissent quasi à poil dans le désert, tirés par un âne. C'est ce que montre le clip de "Bal de Bamako" réalisé par Guillaume Cagniard (clippeur pour Alt-J, Patrice ou Grand Blanc).

Cette chanson irrésistible aux rythmes optimistes cache un revers plus grave. Oxmo Puccino y raconte en effet la fête, la guerre, les bals et les balles : "J'avais en tête les terribles évènements survenus récemment à Bamako et à Paris quand j'ai demandé à Oxmo Puccino d'écrire ça", se souvient -M-. "C'est de la musique festive mais avec une dimension qui reflète la fragilité de la vie."


Une fable ou le moins devient le plus

Dans le clip, -M- et Oxmo débarquent sous la boule à facettes en caricatures du bling et du pouvoir, Matthieu Chedid renouant pour l'occasion avec les lunettes géantes et la coupe en -M- de son alter-ego mais en version afro – petit détail : les costumes sont signés Jean-Paul Gaultier.

Acclamés par une foule servile et bariolée, les compères quittent le club à bord d'un carrosse déglingué façon Mad Max. Ils croisent sur leur chemin deux belles filles, puis la tout aussi divine Fatoumata Diawara et enfin une équipe de gamins dansant dans un crépuscule doré (on en aurait voulu davantage), tout en se faisant dépouiller au fur et à mesure de tous leurs effets, tandis que leur véhicule tombe en ruines en plein désert.

Ce devrait être détresse et catastrophe, mais c'est pourtant à ce moment-là, délestés de tous leurs artifices, en T-shirt et caleçon, que Matthieu et Oxmo ont la révélation : leur sourire de béatitude en dit long lorsque résonne la kora enchanteresse d'un vieux sage malicieux… Un maître de la kora comme Toumani Diabaté et son fils Sidiki avec lesquels Matthieu Chedid s'est associé pour son album "Lamomali", un pont tendu entre France et Mali promis pour le 7 avril.

Oxmo Puccino et Matthieu Chedid au nirvana devant un maître de la kora, ça ressemble à ça.

Oxmo Puccino et Matthieu Chedid au nirvana devant un maître de la kora, ça ressemble à ça.

© Saisie écran clip "Bal de Bamako"


Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !