David Bowie en lice pour un Mercury Prize posthume

Par @Culturebox
Publié le 05/08/2016 à 10H47
David Bowie en concert à Vienne le 16 septembre 2004

David Bowie en concert à Vienne le 16 septembre 2004

© Herbert Oczeret / APA-Picturedes; / APA

La légende disparue du rock David Bowie est en lice pour le prestigieux Mercury Prize face à d'autres grands noms de la musique d'origine britannique comme Radiohead ou Anohni, ont annoncé les organisateurs du prix jeudi.

"C'est une musique qui permet de comprendre notre époque, inquiétante,  sincère, en colère et passionnante", a écrit le jury dans un communiqué en annonçant les 12 albums finalistes.
 
Le prix sera décerné le 15 septembre. Le public pourra voter pour la première fois dans l'histoire de ces récompenses créées en 1992 pour saluer le  meilleur album par un artiste britannique ou irlandais, et récompensant souvent une musique plus alternative que les Brit Awards. C'est toutefois le jury qui choisira le grand gagnant.
 
S'ils figurent déjà au panthéon des plus grands noms du rock, ni David  Bowie ni Radiohead n'ont jamais été récompensés par un Mercury Prize.

Bowie nommé pour "Blackstar", sorti deux jours avant sa mort

David Bowie est nommé pour "Blackstar", l'album qu'il avait sorti le jour de son 69e anniversaire, le 8 janvier. Deux jours plus tard, l'icône du rock  décédait après un combat de plusieurs mois contre le cancer que le grand public ignorait.
 
Détenant déjà le titre de l'artiste nommé le plus de fois sans jamais remporter le Mercury Prize, Radiohead a été retenu pour son neuvième album "A  Moon Shaped Pool", qui voit le groupe retourner vers les guitares rock de ses origines.
 
En tête des pronostics figurent aussi l'album "Hopeless" d'Anohni, artiste transgenre révélée sous le nom d'Antony Hegarty, avec  le groupe Antony and the  Johnsons. Dans son premier disque, Anohni, qui est née au Royaume-Uni mais a grandi aux Etats-Unis, met sa voix androgyne au service d'un album sombre et  revendicatif. Antony and the Johnsons avait reçu le Mercury Prize en 2005  pour le poignant "I Am a Bird Now".

Bat for Lashes, Savages, Laura Mwula et Michael Kiwanuka également nommés

Absence remarquée: PJ Harvey n'a pas été sélectionnée pour son disque "The Hope Six Demolition Project". La rockeuse et poétesse est toutefois la seule artiste à avoir déjà deux fois le Mercury Prize.
 
Figurent également sur la liste des nommés la chanteuse pop Bat for Lashes pour "The Bride", les punkettes de Savages emmenées par la Française Camille Berthomier, les chanteurs soul Laura Mvula et Michael Kiwanuka. La scène "grime", née à Londres dans les années 2000, est aussi représentée avec deux de  ses grands noms, Kano et Skepta.