Cats on Trees : un 14 juillet à la maison avec Ayo !

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/07/2015 à 15H55, publié le 16/07/2015 à 15H30
Cats on Trees à Toulouse

Cats on Trees à Toulouse

A l’occasion de la fête nationale, les "Cats on Trees" ont retrouvé leur terre d’origine. Le duo, formé il y a 8 ans à Toulouse, a honoré la ville rose en enflammant la scène de la Prairie des Filtres où s’est tenu le concert du 14 juillet.

Accompagné par leurs amis chanteurs Ayo, Vianney et Emji, gagnante de la Nouvelle Star, "Cats on Trees" a livré un concert de plus de deux heures devant près de 250.000 personnes à Toulouse mardi 14 juillet. Pour le duo, l’enjeu et l’émotion étaient de taille, puisque c'était l'occasion de renouer avec le public qui avait assisté à leurs premiers pas. A ce titre, Yohan Hennequin nous confie que Nina Goern et lui se sont fixés un objectif de taille : "Quand on a su qu’on allait faire le 14 juillet à Toulouse, on a voulu faire le meilleur concert de notre vie ". Mission accomplie ? Le public, lui, semblait ravi.
                                 
Reportage  P. Lagorce / JL. Pigneux / S. Planchou / D. Raynaud  
 
Le duo toulousain, formé en 2007, s’est fait connaître lors de l’édition 2010 des Printemps de Bourges, où ils ont été faits lauréats des Découvertes. En 2013, ils sortent enfin leur premier album, "Cats on Trees". Si tellement de temps s’est écoulé, c’est parce que le duo n’a jamais cherché à aller plus vite que la musique, mais a au contraire pris son temps pour laisser leurs compositions mûrir au fil des rencontres et des expériences partagées. Comme ils l’ont confié lors d’une interview accordée au Figaro, la volonté des deux artistes est de produire une musique authentique, qui leur ressemble le plus possible.
 
Pour atteindre cette authenticité, rien de tel pour eux que la spontanéité. Du coup, ils n’hésitent pas à réarranger certains morceaux pendant l’enregistrement même, comme cela a été le cas pour leur tube "Sirens call". Leur formation piano-batterie découle elle aussi d’un choix spontané : lors de leur tout premier concert, le pad électronique de Yohan refuse de fonctionner, et il se met alors derrière la batterie pour accompagner la voix et le piano de sa partenaire. La preuve que "Cats on Trees" laisse complètement libre cours à son énergie créatrice plutôt que de l’enfermer dans un quelconque schéma pré-dessiné, et expérimente constamment pour mieux se trouver.
 
Leur authenticité et sincérité nous offre une pop aérienne et lumineuse. La voix claire et pleine fraîcheur de Nina peut nous faire goûter à des pointes d’une mélancolie languissante tout comme nous apporter une énergie gaie et joyeuse sur les rythmes entraînant des percussions de Yohan.

"Jimmy", Cats on Trees et Calogero

Leur succès se confirme en France avec des collaborations comme celle avec Calogero sur le titre "Jimmy". Les compositions de "Cats on Trees" en français, en anglais et en allemand leur ont aussi rapidement permis d’être propulsés au-delà des frontières.
 
Pour mieux patienter le temps de la sortie d’un nouvel album, les fans pourront assister à leurs concerts le 25 juillet à St Pierre de Chartreuse, le 8 août à l’Ile d’Yeu, le 14 au festival Cosmopolite et le 15 au Brussel’s Summer Festival.