Brian Wilson fête les 50 ans de "Pet Sounds" avec une tournée internationale

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/01/2016 à 09H26, publié le 26/01/2016 à 09H24
Brian Wilson bientôt en tournée

Brian Wilson bientôt en tournée

© Buchan/Variety/REX Shutterstock/SIPA

Le chanteur et cofondateur des Beach Boys Brian Wilson va effectuer une dernière tournée avec "Pet Sounds", un album historique qu'il avait essentiellement conçu en solo il y a 50 ans.

Plus de 70 concerts, dont 11 au Royaume-Uni, où "Pet Sounds" avait connu un immense succès dès sa sortie, sont prévus pour fêter le demi-siècle de l'album. La tournée démarrera le 26 mars à Auckland, en Nouvelle  Zélande.
              
"J'adore jouer cet album avec mon groupe et je me réjouis de le faire bientôt pour mes fans du monde entier", écrit le rockeur de 73 ans dans un communiqué, précisant que ce sera la dernière fois qu'il chantera "Pet Sounds" en entier.
"God Only Knows", Brian Wilson


"Pet Sounds", un tournant pour les Beach Boys         

Onzième album des Beach Boys, les pionniers du son pop californien, "Pet Sounds" a été en fait conçu essentiellement en solo par Brian Wilson, qui a  passé des mois à écrire et enregistrer les chansons, en y intégrant des effets spéciaux comme une sonnette de vélo ou les aboiements d'un chien.
              
Après l'innocence des premiers albums, "Pet Sounds" est plus introspectif, le chanteur y ruminant la perte de sa jeunesse et le tournant musical vers un rock plus psychédélique qui définira bientôt la culture hippie.
              
Après "Pet Sounds", la santé mentale de Brian Wilson s'était aggravée, ainsi que sa dépendance à la drogue. Il s'était alors retiré de la musique, avant d'y revenir dans les années 1990.
"Wouldn'It Be Nice", The Beach Boys


Le deuxième plus grand album, pour Rolling Stone              

"Pet Sounds" est considéré comme un des albums les plus influents de l'histoire de la pop : le magazine Rolling Stone l'a classé comme le deuxième plus grand album de tous les temps, après le "Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club  Band" des Beatles.
              
Pourtant, à sa sortie, l'album n'avait pas été un grand succès commercial aux Etats-Unis alors qu'il devenait un "hit" au Royaume-Uni.
              
Cette tournée emmènera Brian Wilson non seulement aux Etats-Unis mais aussi en Australie, avec deux dates à la Sydney Opera House, ainsi qu'en Israël, au  Japon, au Portugal et en Espagne.
              
Il jouera avec un autre ancien membre des Beach Boys, Al Jardine, et le rockeur sud-africain Blondie Chaplin, qui avait rejoint le groupe quand la  santé de Brian Wilson s'était aggravée.