Biopic sur Freddie Mercury: Sacha Baron Cohen clarifie les raisons de son départ

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Publié le 09/03/2016 à 18H24
Freddie Mercury, leader de Queen, sur scène en 1980.

Freddie Mercury, leader de Queen, sur scène en 1980.

© The picture-alliance //MaxPPP

Il était engagé depuis plus de trois ans dans le projet de biopic sur le leader de Queen lorsque Sacha Baron Cohen a décidé de jeter l'éponge en 2013. L'acteur et humoriste britannique, qui devait incarner le chanteur, avait alors argué de "différends créatifs" avec les membres survivants de Queen pour expliquer son départ. Dans un entretien chez Howard Stern, il vient de clarifier ces différends.

"Une vie de débauche extrême"

Mardi 8 mars, au micro de Howard Stern, Sacha Baron Cohen a expliqué qu'il ne voulait pas d'un film lisse, qui gommerait les aspects les plus salaces de la vie sexuelle de Freddie Mercury. En gros, il pensait travailler à un plongeon sans filtre dans la vie de Freddie Mercury, mort des suites du sida en 1991, alors que les survivants du groupe voulaient un film bien peigné vantant l'héritage du chanteur.

"Il y a des histoires incroyables au sujet de Freddie Mercury", avance-t-il. "Le mec était sauvage. Je veux dire, il vivait un style de vie de débauche extrême. Il y a des histoires de... personnes de petite taille avec des assiettes de cocaïne sur la tête, se baladant dans une fête."

Tout à fait le genre d'histoire que le reste du groupe ne tenait pas à mettre en avant semble-t-il, et on peut les comprendre. Sacha Baron Cohen l'admet volontiers lui aussi, tout en soulignant que cela donnerait forcément un film moins intéressant.

Sacha Baron Cohen au micro de Howard Stern (en anglais)

D'autres sujets de discorde

Mais Sacha Baron Cohen reconnait aussi qu'il aurait dû se douter dès le début que cette collaboration ne mènerait nulle part. Car le groupe avait une idée assez arrêtée de ce film, tout à sa gloire.

Lors de leur première réunion, "un membre du groupe, je ne dirai pas qui, a dit : 'C'est un film génial parce qu'il y a ce truc formidable qui arrive au milieu", se souvient Sacha Baron Cohen. "Je dis, qu'arrive-t-il au milieu du film ? Il répond "Freddie meurt." Cohen suppose alors qu'il s'agit d'une narration non linéaire faite de flash back où la mort de Mercury se retrouve à mi-parcours. Or, pas du tout. Dans la seconde moitié du film, le groupe voulait montrer comment il avait continué vaillamment après cette disparition.

Qui voudrait voir un tel film, se demande l'acteur, avant de conclure "Brian May est un incroyable musicien, mais il n'est pas un bon producteur de films."

Pour sa part Brian May avait expliqué la rupture entre les deux parties par le fait que la présence dans ce film de Cohen, connu notamment pour son rôle dans "Borat",  serait "perturbante". "L'homme qui joue Freddie, il faut vraiment qu'on croie que c'est Freddie. Et nous ne pensions pas que ce serait le cas avec Sacha." 

Un projet dans les tuyaux depuis dix ans

Ce projet de biopic, dont on parle depuis bientôt dix ans, n'a jamais réussi à aboutir, y compris après le départ de Cohen en 2013.

En novembre dernier, le sénariste Anthony McCarten ("Une merveilleuse histoire du temps") a été missionné pour écrire un nouveau script. L'acteur Ben Whishaw ("Spectre") tient toujours la corde pour le rôle de Freddie Mercury, mais aucun réalisateur n'a été désigné depuis le départ de Dexter Fletcher en 2014.