Barack Obama et Stevie Wonder vedettes de l'unique concert d'hommage à Prince

Par @Culturebox
Publié le 14/10/2016 à 10H23
Le concert d'hommage à Prince le 13 octobre 2016 au Xcel Energy Center de Saint Paul, dans le Minnesota.

Le concert d'hommage à Prince le 13 octobre 2016 au Xcel Energy Center de Saint Paul, dans le Minnesota.

© STEPHEN MATUREN / AFP

Le concert hommage à Prince - le seul autorisé par la famille - pour honorer la mémoire du roi de la pop a débuté jeudi 13 octobre avec un invité surprise, par message vidéo : le président des Etats-Unis Barack Obama.

Obama, un admirateur de longue date de Prince, qu'il a invité à la Maison Blanche pour y donner un concert, a envoyé un bref message vidéo diffusé aux fans assemblés dans le XCel Energy Center, une salle de sport de 20.000 places, à Saint Paul, la capital du Minnesota.

Le président Obama, puis Stevie Wonder

"Merci Prince pour toutes les grandes choses que tu as accomplies. Tu resteras dans nos coeurs pour toujours", a dit le président. L'hommage musical à celui qui est considéré comme l'un des plus grands musiciens de ce siècle et du précédent a commencé avec son ami d'enfance, Morris Day. Celui-là même qui a incarné à l'écran le rival de Prince dans son long métrage culte "Purple Rain". Morris Day, habillé d'un costume orange devant une mer de fan habillés de pourpre, la couleur fétiche de leur idole, s'est lancé avec son groupe The Time dans des  morceaux funky de l'album de 1982 "What Time Is It ?" enregistré dans le studio  de Prince.
Stevie Wonder et la soeur de Prince, lors du concert d'hommage au chanteur le 13 octobre 2016 à Saint Paul, dans le Minnesota.

Stevie Wonder et la soeur de Prince, lors du concert d'hommage au chanteur le 13 octobre 2016 à Saint Paul, dans le Minnesota.

© STEPHEN MATUREN / AFP

C'est la légende de la soul, Stevie Wonder, qui est la tête d'affiche de la soirée. Christina Aguilera, qui devait elle aussi se produire le 13 octobre, s'est désistée au dernier moment.

Un concert pour les gens du Minnesota

Contrairement à Michael Jackson, son grand rival dans les années 80, dont l'hommage à Los Angeles rassemblait une brochette de stars, Prince a toujours tiré une grande fierté de son enracinement dans son Minnesota natal, et la grande majorité des fans présents dans la salle semblaient venir en voisins.

Prince est mort le 21 avril d'une overdose accidentelle d'un très puissant antalgique, dans sa résidence-studio d'enregistrement de Paisley Park, non loin de Saint Paul. La crémation de Prince a eu lieu dans une très stricte intimité peu après son décès et la famille de l'artiste avait indiqué que le concert du 13 octobre, presque 6 mois après sa mort, serait le seul événement officiel à sa mémoire.