"All in Time" premier album de Shake Shake Go : quelle secousse !

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 28/01/2016 à 14H55, publié le 28/01/2016 à 08H25
Shake Shake Go  emmené par Polly Jones

Shake Shake Go  emmené par Polly Jones

© Cedric Jereb

"England Skies" leur premier single sorti en mars 2015 avait affolé la Toile avec 20 millions de streams. 9 mois après, Shake Shake Go sort "All In Time" un premier album aux sonorités pop/folk qui confirme tout le bien que l'on pensait déjà de cette formation franco-galloise emmenée par la charismatique Poppy Jones. Dans les bacs le 29 janvier.

Quand on aime le rugby, les rencontres France-Galles sont toujours prometteuses et au final riches en émotion.

C'est ce que l'on ressent à l'écoute du premier album de Shake Shake Go, formation franco-galloise dont on n'a pas fini d'entendre parler.

Le groupe est né de la rencontre à Londres entre une chanteuse galloise Poppy Jones et un guitariste français venu de Nantes et du rock métal, Marc Le Goff.

Le Nantais compose, Poppy Jones écrit les textes. Ils sont rejoints par un autre guitariste, Virgile Rozand, un batteur Kilian Saubusse et un pianiste bassiste Toby Barnett. Ils commencent à tourner au Royaume-Uni... sans nom. C'est un ado qui déposera sur un site web éphémère, créé à cet effet, l'idée de Shake Shake Go.

"England Skies" le déclencheur

Puis suivent les premières parties de James Blunt et King Charles sans oublier un passage au Royal Albert Hall et des prestations remarquées dans des festivals français comme Musilac, Les Déferlantes ou Beauregard.

Puis en mars 2015 "England Skies" va les faire connaître en Europe et leur faire franchir un palier supplémentaire.
"England Skies" est évidemment en belle place sur le premier album de Shake Shake Go "All In Time"
Dès le titre éponyme qui ouvre l'album la voix de Poppy Jones emplit l'espace. De ces voix qui (à l'instar d'une Dolores O'Riordan) marque l'identité d'un groupe. 

Puis survient "We are now", qui a tout du titre autobiographique. Il chante le chemin parcouru contre vents et marées et contre les plus sceptiques. 

Look what we've done...we got so far by only having fun. Regarde ce que nous avons fait... nous sommes allés si loin just en nous amusant.
"We are now" vous fait lever et danser. Voilà qui a tout d'un hymne générationel.


Clip de "We are now "de Shake Shake GO

Shake Shake Go nous secoue encore avec l'engagé "The Warrior", sur un rythme assez proche de "We are Now" et des titres comme "Teach me to fly" qui ne demandent qu'à être repris en choeur.

L'âme celte n'est jamais loin comme dans "There's Nothing Better" et plus encore dans "Lead to the water", qui débute par une nappe de synthé survolé par la voix de Poppy Jones.

De "Soon" à "Doors to Heaven" en passant par "Into The Fire" et "The Lovers Side", Shake Shake Go explore les différents états amoureux avec une belle sensibilité. 

Il ne serait guère étonnant que vous soyez nombreux à avoir le coup de foudre pour cette rencontre franco-galloise... en terre musicale. 
La pochette de All in Time de Shake Shake Go © Flavien Prioreau, Nicolas Salomon / Beaucoup Music


Shake Shake Go : les dates françaises

24/03 - CLERMONT-FERRAND - La Coopérative de Mai
25/03 - TOULOUSE - Metronum
26/03 - BORDEAUX - Le Krakatoa
30/03 - STRASBOURG - La Laiterie
01/04 - NANCY - L’ Autre Canal
06/04 - LYON - Le Transbordeur
07/04 - MULHOUSE - Noumatrouff
08/04 - BESANCON - Le Rodia
14/04 - BREST - La Carène
15/04 - LORIENT - MAPL
16/04 - LAVAL - 6par4
20/04 - LILLE - Le Splendid
21/04 - ROUEN - Le 106
22/04 - SAINT-LÔ - Le Normandy
10/05 - PARIS - La Cigale