Petit Biscuit, Jaïn, Cypress Hill, Justice à l'affiche de Cabaret Vert 2017

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 24/02/2017 à 12H06, publié le 24/02/2017 à 11H13
L'affiche de Cabaret Vert 2017

L'affiche de Cabaret Vert 2017

© Cabaret Vert

De Petit Biscuit à Cypress Hill en passant par Justice et Jaïn et Korn, il y aura du beau monde dans les Ardennes les 24, 25, 26 et 27 août prochain. L'édition 2017 du Cabaret Vert qui offre encore un habile mélange des genres, va installer encore un peu plus le festival parmi les grands rendez-vous de l'été.

L'édition 2016 du cabaret Vert avait attiré à Charleville-Mézières 94 000 festivaliers. L'affiche de l'édition 2017 peut lui permettre de rêver franchir la barre des 100 000.

Reportage France 3 Champagne-Ardenne : C. Lang / D. Samulczyk / L. Klein

La programmation joue la diversité à fond. Rap, reggae, Heavy, Pop, électro... Qu'on en juge ! En ouverture le 24 : Cypress Hill, les Américains qui font aimer le rap aux fans de metal...

Et justement le gros son de Korn et son heavy metal d'enfer prendra le relais le 25 août.

Le même jour Jaïn et son tube "Come" qui trotte dans toutes les têtes encore plus depuis qu'elle a raflé 3 Victoires de la musique apportera une touche de délicatesse.

Après quelques années de silence, Justice est revenu avec un 3e album "Woman". Xavier de Rosnay et Gaspard Augé seront très attendus à Charleville le 26 août.


Petit Biscuit la nouvelle coqueluche de la scène électro. Le gamin de Rouen (17 ans) ensorcelle avec son électro cool et solaire. Rendez-vous le 27 août.

Ajoutez à ce beau casting : Franz Ferdinand qui revient 5 ans après son premier passage dans les Ardennes (26 août), le trio très hargneux de Death Grip et son hip hop en colère (24 août), le "reggae estival" de Chronixx (24 août), le rap "du vilain garnement" Vald (26 août).

En résumé, une programmation riche et internationale dont Julien Sauvage le directeur du cabaret Vert est plutôt fier : "C'est important pour nous. On positionne Cabaret Vert sur la carte de France... On est le plus gros festival du Grand-Est. On voulait tenter cette dynamique très internationale".