Pop 01 jan 2016 disponible en replay entre le 21/04/2016 et le 21/04/2019.

New Shakespeare Songbook : la Suisse présente Anahì Traversi & Zeno Gabaglio

La Suisse présente Anahì Traversi (voix) & Zeno Gabaglio (violoncelle), une création sur le Sonnet 146 de Shakespeare

C'est un trio formé par la chanteuse Anahì Traversi, le violoncelliste Zeno Gabaglio et le compositeur Zeno Gabaglio que la Suisse présente pour le New Shakespeare Songbook, rencontre artistique originale orchestrée par six diffuseurs européens, en hommage à Shakespeare en 2016.

WILLIAM SHAKESPEARE

1564 - 1616 
400 ans d'héritage

Sonnet 146 de William Shakespeare
Le trio d'artistes proposent "Poor sool", une création originale sur le Sonnet 146 de Shakespeare. Ce sonnet fait partie des 154 sonnets du dramaturge, publiés en 1609. Shakespeare y offre une réflexion sur l'âme et le corps. Il rappelle la nécessité de se nourir spirituellement pour atteindre l'immortalité.

Le New Shakespeare Songbook, un projet européen
C'est une initiative lancée par l’Union Européenne de radio-télévision (UER), en association avec BBC Arts, à l’occasion des commémorations de l'anniversaire de la disparition de William Shakespeare en 2016. Six groupes de radio-télévision européens ont collaboré : l'Angleterre, la Norvège, la Slovénie, la Suisse, l'Autriche et la France. Véritables rencontres artistiques entre Shakespeare et la musique actuelle, ces courtes performances musicales sont écrites par des artistes nationaux.
  • Toutes les performances sont à retrouver sur culturebox.fr/newshakespearesongbook.

La Suisse présente un trio d'artistes
La société Radiotelevisione svizzera (RSI), chargée de la radio-télévision en italien pour la Suisse italienne, a choisi la chanteuse et actrice Anahì Traversi et le violoncelliste Zeno Gabaglio pour rendre hommage à Shakespeare. La composition de la chanson a été confiée au compositeur Zeno Gabaglio. 

Poor soul, the centre of my sinful earth,
These rebel powers that thee array?
Why dost thou pine within, and suffer dearth,
Painting thy outward walls so costly gay?
Why so large cost, having so short a lease,
Dost thou upon thy fading mansion spend?
Shall worms, inheritors of this excess,
Eat up thy charge? is this thy body's end?
Then soul, live thou upon thy servant's loss,
And let that pine to aggravate thy store;
Buy terms divine in selling hours of dross;
Within be fed, without be rich no more:
So shalt thou feed on Death, that feeds on men,
And, Death once dead, there's no more dying then. 

Sonnet 146 de Shakespeare

Distribution

  • Date 01 janvier 2016
  • Durée 3min
  • Genre Musique
  • Réalisation Gionata Zanetta & Gerhard Franken
  • Compositeur Zeno Gabaglio
  • Solistes Anahì Traversi & Zeno Gabaglio
A lire aussi

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !