"Mystère Sax" au Vingtième Théâtre, l'hommage des Désaxés au créateur du saxophone

Par @Culturebox
Mis à jour le 04/01/2014 à 17H40, publié le 04/01/2014 à 17H37
Quatre virtuoses du saxophone rendent hommage au "Mystère Sax"

Quatre virtuoses du saxophone rendent hommage au "Mystère Sax"

© France 3 Culturebox

On fête en 2014 le bicentenaire de la naissance d’Adolphe Sax, qui n’est autre que l’inventeur du saxophone. Pour lui rendre hommage, le quatuor Les Désaxés a conçu un spectacle, « Mystère Sax », tout en musique et économe en paroles, qui retrace de façon originale la vie de ce facteur d’instruments belge. A découvrir jusqu'au 12 janvier au Vingtième Théâtre à Paris.

Reportage : Jean-Laurent Serra, Olivier Badin, Stéphane Fouquet, Rupert Edgell
Brevet français n°3226 du 21 mars 1846. C’est sous ce numéro que fut enregistrée l’invention qui fit passer le nom d’Antoine-Joseph Sax à la postérité. Plus communément appelé Adolphe Sax, ce natif de Dinant, dans la province de Namur en Belgique, a commencé à fabriquer des instruments dès son plus jeune âge. Il n’a que 15 ans quand il remporte un concours où il a présenté deux flûtes et une clarinette de sa fabrication. Adolphe Sax sera d’ailleurs interdit de concours dans son pays car il les gagne systématiquement, ce qui donne une idée de son talent.
Adople Sax (1814-1894)

Adople Sax (1814-1894)

© DR
Sax vient s’installer à Paris en 1841 et conçoit de nouveaux instruments. Mais c’est le saxophone qui fera de lui un homme célèbre. Il explique qu’il a voulu créer « un instrument qui par le caractère de sa voix pût se rapprocher des instruments à cordes, mais qui possédât plus de force et d’intensité que ces derniers ». Grâce au relais de musiciens comme le flûtiste Jules Demersseman, mais aussi Hector Berlioz, son invention et lui-même bénéficièrent vite d’une très bonne réputation. A la demande de Richard Wagner, Adolphe Sax inventa aussi le tuba wagnérien (qui malgré son nom s’apparente davantage à un cor). Enseignant au Conservatoire de Paris, Sax meurt dans la capitale en 1894. Il est enterré au cimetière de Montmartre.
 
"Mystère Sax", la parole est au sax

Plus d’un siècle après l’invention du saxophone, Les Désaxés ont donc choisi de rendre hommage à son créateur. Ce quatuor, fondé en 1994 est composé  de quatre virtuoses : Guy Rebreyend, Samuel Maingaud, Michel Oberli et Frédéric Saumagne. Avec « Mystère Sax », ils retracent de façon chronologique mais pas ennuyeuse pour un sou, la vie d’Adolphe Sax. A travers une cinquantaine de séquences musicales, Les Désaxés puisent dans tous les répertoires et tous les styles. Classique, jazz, chanson populaire, rock, musique de films, chansons françaises…tout est fait  pour mettre en avant le talent de ce monsieur Sax qui inventa le plus « glamour » des instruments.

"Mystère Sax, ou l'incroyable histoire de l'inventeur du saxophone", par Les Désaxés, Jusqu'au 12 janvier au Vingtième Théâtre, 7, rue des Platrières, Paris 20e. Tél. : 01-48-65-97-90. Du mercredi au samedi, à 19 h 30 ; dimanche à 15 heures. De 13 € à 25 €.