"Zyriab", l'envoûtant voyage musical de Bab Assalam sur les chemins de l'exil

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 04/01/2016 à 14H52, publié le 03/11/2015 à 15H43
Le quartet Bab Assalam

Le quartet Bab Assalam

© Bab Assalam

Le quartet Bab Assalam, né de la rencontre entre des musiciens syriens et français sort un nouvel album. "Zyriab" est un hommage musical au long chemin de l'exil. Il offre une superbe alchimie entre la musique traditionnelle orientale et le rock-électro occidental. A découvrir sans faute.

Bab Assalam c’est d'abord l’histoire d’une rencontre. Il y a tout juste 10 ans, le clarinettiste français Raphaël Vuillard fait la connaissance du joueur de Oud syrien : Khaled Aljaramani. Entre le 1er prix du Conservatoire de Paris qui a joué notamment sous la direction de Jean-Claude Malgoire et le maître incontesté du Oud au Moyen Orient c’est le déclic.

L’un et l’autre ont déjà exploré des contrées musicales éloignées de leurs bases. Raphaël Vuillard est passé avec bonheur du Baroque à la musique assistée par ordinateur. Khaled Aljaramani lui est passé de l’Orchestre Symphonique de Syrie à « Interzone » groupe qu’il a créé avec Serge Teyssot-Gay, le guitariste de Noir Désir. De cette rencontre va naître un groupe : Bab Assalam (La porte de la paix) avec Mohanad Aljaramani (le frère de Khaled) aux percussions.

Plus qu’un ensemble, c’est un véritable projet musical qui voit le jour et va les faire voyager au Moyen Orient, en Afrique et en Europe. Trois ans après cette rencontre, un premier album viendra concrétiser l'aventure.

Le tournant de l'exil

Mais l'Histoire et la géopolitique en ont décidé autrement. Cela fait quatre ans que la Syrie est ravagée par une guerre civile. Très vite les frères Aljaramani ne se sont plus sentis en sécurité dans leur pays. Ils ont dû prendre le chemin de l'exil pour venir s'installer à Lyon.

C'est ici, lors d'une résidence de travail, que le trio va faire la connaissance du guitariste Philippe Barbier qui va transformer le trio en quartet. Bab Assalam prend alors un tournant musical qui l'emmène à la frontière de la World Music et du rock électro. "Zyriab", son nouvel opus en témoigne.  

"Zyriab" ce second opus de Bab Assalam est un hommage à Abu Al-Hassan Ali ben Nafi dit Zyriab (dont le nom signifie "L'oiseau noir au chant mélodieux"), immense poète musicien né à Bagdad en 789.

Zyriab qui a dû prendre le chemin de l'exil tant son talent indisposait le Calife a été l'un des principaux fondateurs de la musique arabo-andalouse. Il a inventé le Oud moderne, jeté les bases du flamenco et a introduit à Cordoue des modes vestimentaires venues de Bagdad. Cet éternel éxilé a fait découvrir à l'Espagne et à l'Europe... l'asperge, la fourchette et... le jeu d'échecs. 


"Zyriab" nous convie donc à un voyage dans les pas de ces musiciens poètes qui accompagnaient les caravanes dans leur traversée des déserts.

Bab Assalam a choisi de donner une lecture contemporaine au rythme entêtant de cette musique traditionnelle. La guitare de Philippe Barbier vient, par touches, transformer le rythme de ce magnifique voyage.

On si loin et pourtant si près d'Alep. 


Avec "Zyriab", Bab Assalam apporte une nouvelle fois la preuve de ce que le monde a à perdre avec la tentation du repli sur soi, du refus de l'autre et de sa culture.  

La pochette de "Zyriab" de Bab Assalam © Bab Assalam


"Zyriab" de Bab Assalam. InOuïe Distribution. 14€25

Bab Assalam en concert : 
10 et 11 novembre à La Péniche, Chalon-sur-Saône
11 février 2016 Festival Région(s) en scène(s) - Quai des Arts - Rumilly (74)
25 février 2016: Centre culturel Jean-Jacques Rousseau, Seyssinet (Isère)
3 et 4 mars 2016 : Théâtre de Vénissieux

25 mars 2016 Centre culturel - La Ricamarie (42)
31 mars et 1er avril 2016 Théâtre - Givors (69)
27, 28 et 29 Avril 2016 Théâtre de la Croix-Rousse - Lyon (69)
11 et 12 mai 2016 Théâtre de Viviers (07)
19 et 20 mai 2016 Festival Arabesques - Montpellier (34)