Samarabalouf Up, le jazz manouche et l'énergie rock d'un quatuor à cordes

Par @Culturebox
Publié le 26/01/2017 à 19H20
Samarabalouf up  en concert le 24 janvier à Galerie Slyka à Lyon.

Samarabalouf up  en concert le 24 janvier à Galerie Slyka à Lyon.

© France 3 Culturebox

Après six ans d’absence, Samarabalouf up est de retour dans une nouvelle version. Le trio de base est devenu un quatuor où violon et violoncelle sont venus s’ajouter à la guitare et à la contrebasse. Mais le répertoire du groupe amiénois fondé par François Petit garde la même énergie, celle d’un jazz manouche revisité en "french world music".

Samarabalouf. Au début, on s’y reprend à plusieurs pour lire ce nom pas piqué des hanetons. Un nom inventé par François Petit en 1997 quand le musicien débarque à Amiens avec dans sa musette plusieurs morceaux inspirés du swing manouche. Samarabalouf est la contraction du mot "Samarabriva" qui signifie Amiens en latin, et du verlan de "bal fou". De quoi résumer la bonne humeur et l'énergie communicatrice qui se dégage du répertoire du groupe !

Illustration lors d'un apéro concert donné à Lyon à  la Galerie Slika.

Reportage : France 3 Rhône-Alpes - D. Pajonk / B. Tardy / L. Marion

De trio en quatuor

A ses débuts et pendant plusieurs années, la formation s’est organisée en trio avec deux guitares et une contrebasse. Les musiciens se sont succédés, les albums (le premier en 2000, trois autres suivront) et les concerts aussi, en France et à l’étranger (Mexique, Canada, USA et Europe).

En 2014, après une pause de six ans, le groupe se reforme... avec quelques changements. La nouvelle version s'appelle Samarabalouf Up. Désormais un violon et un violoncelle qui remplacent la fameuse "pompe manouche" de la guitare rythmique et une contrebasse. Autour du leader historique et guitariste François Petit, sont venus se greffer de nouveaux musiciens : Hélène Piris (violoncelle), Léo Mathieu (violon et mandoline), Michel Sanlaville (contrebasse).
Tous ont été séduits par le style Samarabalouf et par l’énergie particulière d'un répertoire où se croisent jazz manouche mais aussi musiques de l’Est, sonorités arabo-andalouses, tango, valse, rock, country, et parfois même musique lyrique.

Un généreux mélange qui va donner lieu à un nouvel album de 14 titres originaux. L’album sortira en mai prochain. Attention : bals fous en perspective ! 

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !