Sa tournée terminée, Gilberto Gil retourne à l'hôpital

Par @Culturebox
Publié le 11/05/2016 à 15H53
Gilberto Gil sur scène lors d'un concert avec Caetano Veloso, le 24 avril 2016

Gilberto Gil sur scène lors d'un concert avec Caetano Veloso, le 24 avril 2016

© Ricardo Castelo / Epa / MaxPPP

De retour de sa tournée avec Caetano Veloso, Gilberto Gil, 73 ans, a été de nouveau hospitalisé mardi à São Paulo pour terminer une série d'examens qu'il avait dû interrompre pour partir en tournée aux États-Unis et en Europe avec Caetano Veloso.

"Comme vous savez, le mois dernier j'ai commencé un check-up ici à São Paulo que j'ai interrompu pour faire mon marathon de concerts avec Caetano Veloso en Amérique latine, aux États-Unis et en Europe et maintenant je suis revenu à l'hôpital pour terminer mon check-up. Merci pour tant de tendresse, j'espère rentrer bientôt à la maison", a publié Gil sur sa page Facebook à l'adresse de ses fans.
Gilberto Gil est rentré de sa tournée avec Veloso, autre icône de la musique brésilienne, dimanche après huit concerts aux États-Unis et huit en Europe qui ont débuté le 3 avril.

Première hospitalisation en février

L'ancien ministre de la Culture de Lula avait déjà été hospitalisé à l'Hôpital syrio-libanais de São Paulo, le 25 février, pour cause d'hypertension artérielle et de problèmes rénaux, et n'était sorti que le 9 mars.

Amateur de yoga, menant une vie paisible, comme il l'avait expliqué à l'AFP en juin, le chanteur-compositeur a entamé l'été dernier une tournée baptisée "Deux amis, un siècle de musique" avec son "frère" Caetano Veloso. Les deux amis d'un demi-siècle ont sillonné le Brésil, d'autres pays d'Amérique latine, les États-Unis et l'Europe.

La tournée de ces deux monstres sacrés de la musique populaire brésilienne, fondateurs du mouvement libertaire "Tropicalismo" et exilés sous la dictature, a repris en avril comme prévu aux États-Unis, Chili et Pérou.

Gilberto Gil , qui compte à son actif près de 60 disques, quatre millions d'exemplaires écoulés et d'innombrables récompenses, est l'un des artistes les plus respectés au Brésil. Il a été ministre de la Culture de Luiz Inacio Lula da Silva de 2003 à 2008. Né le 26 juin 1942 dans l'État de Bahia, dans le Nord-Est du Brésil, il s'est imposé comme l'un des leaders du "Tropicalismo", qui a bouleversé les sonorités et les textes de la musique brésilienne sous la dictature militaire entre 1964 et 1985.