Musique tzigane : le groupe Bratsch tire sa révérence

Par @Culturebox
Publié le 09/10/2014 à 16H02
Bratsch, ici sur scène à Clermont-Ferrand, a entamé sa dernière tournée.

Bratsch, ici sur scène à Clermont-Ferrand, a entamé sa dernière tournée.

© France 3

C'est la fin d'une belle aventure. Après quarante-deux années de musique et de voyages partagés, Bratsch a décidé de poser définitivement ses valises. Le groupe qui a contribué à populariser la culture tzigane, a entamé sa dernière tournée avec une escale ce 8 octobre à Limoges. Des adieux sans tristesse et en musique, comme il se doit.

Reportage : M.Blanloeil / C.Bodin / A.Lafeuille
Ils tirent leur nom du "bratsch", ce violon emblématique de la musique traditionnelle roumaine. Fondé dans les années 70 par Dan Gharibian et Bruno Girard, le groupe devenu quintette au fil du temps, est un mariage heureux entre les racines des uns et des autres. Jazz manouche, musique traditionnelle arménienne, folklore russe et roumain. Chacun a apporté son propre vécu, sa propre sensibilité au mélange qui,en quarante deux ans, a séduit le public à travers toute la planète.

La "Der des Der"
Précurseur de la World Music, Bratsch s'est rapidement imposé comme une référence. Quinze albums, et des centaines de concerts plus tard, ces éternels vagabonds ont décidé de poser définitivement leurs valises. En décembre 2015, ils clôturereront leur ultime tournée. Et lorsqu'on leur demande si cette fin de carrière signifie la fin de leur aventure musicale, leur réponse est sans équivoque : jamais.

Bratsch en tournée : le 10 octobre à Saint-Fargeau (Seine-et-Marne), le 11 novembre à Narbonne (Aude), le 29 novembre à Aubenas (Ardèche)...

En quarante deux ans de carrière, Bratsch a collaboré avec de nombreux artistes parmi lesquels la regrettée chanteuse canadienne Lhasa de Sela...