Musiques du monde 23 mai 2017 disponible en replay entre le 24/05/2017 et le 24/11/2017.

Limyè ba yo : concert de commémoration des victimes de l'esclavage colonial

Chanteurs et musiciens unissent leurs talents afin de rendre hommage aux victimes de l’esclavage.

À l'initiative du Comité Marche du 23 Mai 1998, le fleuron de la scène ultra-marine rend hommages aux victimes de l'esclavage. Tony chasseurs dirie sur la Place de la République ses Déchéné : Jacob Desvarieux, Tanya St-Val, Dédé Saint-Prix, Florence Naprix, Pépé Oleka...

En janvier 2017, le Sénat confirmait la création d'une nouvelle "journée nationale de commémoration en hommage aux victimes de l'esclavage colonial", fixée au 23 mai, parallèlement à la journée de commémoration de l'abolition de l'esclavage, qui a lieu le 10 mai. Chaque année depuis le 23 mai 1998, les associations de descendants d'esclaves d'outre-mer rendent hommage à leurs ailleuls. Ce jour-là, une marche silencieuse a contribué au débat national aboutissant au vote de la loi reconnaissant l'esclavage comme un crime contre l'humanité. À cette occasion, des milliers de personnes se rassemblent dans les grandes villes de métropole. À Paris, le Comité Marche du 23 mai organise un grand concert Place de la République. 
Tony Chasseur, le chef d'orchestre de cette soirée, dirige une pléiade d'artistes venus de la Caraïbes, de Guyane et d'Afrique : Jacob Desvarieux, Tanya St-Val, Dédé Saint-Prix, Florence Naprix, Pépé Oleka, Jony Lerond... 

 

Distribution

  • Date 23 mai 2017
  • Durée 1h 50min
A lire aussi