Les îles du monde débarquent à Paimpol pour le Festival du chant de marin

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/08/2013 à 10H42, publié le 09/08/2013 à 10H41
Le port de Paimpol (ici en 2011) accueille le festival du chant marin

Le port de Paimpol (ici en 2011) accueille le festival du chant marin

© CLAUDE PRIGENT/PHOTOPQR/LE TELEGRAMME

Des voiliers, des artistes renommés issus de toutes les îles du monde et un public nombreux ont rendez-vous ce week-end à Paimpol pour mettre à l’honneur le chant marin.

Quelque 300 voiliers traditionnels et des dizaines de groupes et artistes envahissent ce week-end les bassins et les quais de Paimpol, dans les Côtes d'Armor, pour le 11e festival du chant de marin. Deux ans après avoir exploré le monde celte, ce festival prend pour thème les îles du monde, qu’elles soient lointaines ou proches, exotiques ou celtiques.

Les premiers voiliers sont arrivés jeudi en fin de journée et les premières notes de musique lanceront véritablement ce festival bisannuel ce vendredi en début d'après-midi. La particularité de ce festival est de mêler têtes d’affiches et groupes de chants marins plus traditionnels, comme les Exmouth Shantymen, originaires de Jersey.


Têtes d’affiches eclectiques
Parmi les artistes des îles invités, on relève plusieurs artistes des Caraïbes, comme les americano-jamaïcains de Groundation, le groupe haïtien Carlton Rara ou le cubain Ernesto Tito Puentes.Du reste des îles du monde viennent Carmen Souza et Nancy Vierra (Cap Vert), Nadeah (Australie), René Lacaille et Lindigo (Réunion), Flip Grater (Nouvelle Zélande), ou encore Shibusa Shirazu Orchestra et Gocco (Japon).

Dans le registre "Musiques du monde", figurent la révélation tunisienne Emel Mathlouti, les Sud-africains de Skip/Die, Arno, Emir Kusturica et le No Smoking Orchestra, Rachid Taha, Asaf Avidan, ou encore Fauve et Mes Souliers Sont Rouges.

Paimpol “Mecque du chant marin”
Conscients que cette programmation variée ne fasse pas très “loups de mer”, les organisateurs du festival se défendent sur leur site et revendiquent l'appelation de "Mecque du chant marin". “Certains s’interrogent parfois… Le Festival du Chant de Marin porte-t-il bien son nom ? N’y aurait-il pas usurpation d’identité ? La réponse se trouve dans la programmation, faite de talents confirmés et de découvertes : plus de soixante groupes de chants de marin ou de chansons marinées se produiront sur les scènes du Festival pendant ces trois jour”, expliquent-ils.

Parmi eux, les Belges des Shantykoor Blankenberge :

La Bretagne est évidemment très présente dans ce festival avec de nombreux groupes et interprètes, des bagadou ainsi que des chanteurs et musiciens qui animeront les incontournables festou noz.

Créé en 1989, préparé par plus de 1.400 bénévoles, ce rassemblement international autour du chant de marin, à l'origine un chant de travail répondant à la nécessité de rythmer et synchroniser les manoeuvres des bateaux, à bord et à quai, fait la spécificité du festival de Paimpol. Plus de 100.000 personnes sont attendues à cette 11e édition.

Situé à quelques encablures de l'île de Bréhat, Paimpol est un port profondément marqué par son histoire maritime de pêche au long cours, pendant plusieurs mois de l'année, dans l'Atlantique nord, en particulier vers l'Islande. A la fin du XIXe et au début du XXe siècle, jusqu'à 80 goélettes, armées chacune de 20 à 25 hommes, appareillaient chaque année de Paimpol pour aller pêcher la morue.

Festival du chant marin de Paimpol, du vendredi 9 au dimanche 11 août 2013. Toute la programmation sur leur site internet.