La Colombie à l’honneur au festival des Cultures du Monde de Gannat

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/07/2017 à 14H59, publié le 24/07/2017 à 12H28
Groupe Buscaja sur scène

Groupe Buscaja sur scène

© Y. Petit

Depuis près d’un demi-siècle, le festival "Les Cultures du Monde" fait venir des groupes du monde entier pour des moments de rencontre et de partage. Chaque année, la petite commune de Gannat (Allier) se transforme en un carrefour international. Dans le cadre de l’année France-Colombie, deux groupes colombiens ont fait le déplacement. Jusqu'à dimanche, c'est parti pour la 44e édition.

Du Cameroun à l’Ukraine, de l’Indonésie à la Nouvelle-Calédonie, de la Colombie à la Côte d’Ivoire, pas moins de 130 pays sont représentés. Musiques mais aussi danses, artisanat et gastronomie, c’est une véritable immersion au cœur du patrimoine culturel des communautés des quatre coins du monde qui est proposée. Partenaire officiel de l’Unesco, ce festival met à l’honneur le "patrimoine immatériel de l’humanité" et invite chacun à "construire son expérience de l’interculturalité".
Groupe Buscaja

Groupe Buscaja

© Y. Petit

Ce n’est pas parce que notre société change que nous devons baisser les bras devant des situations de plus en plus complexes et difficiles. Nous sommes des utopistes qui croient en l’Homme et en la diversité culturelle. Et depuis un demi-siècle, nous avons voulu changer les mentalités afin de pouvoir s’enrichir des différences des autres

Jean Roche, président fondateur et directeur artistique

Reportage France 3 Auvergne : J. Teiller / B. Lebret / L. Bortolazzo / D. Robert

¡ Viva Colombia !

L’année 2017 est placée sous le signe de la rencontre entre la France et la Colombie. Pour l’occasion, deux groupes colombiens aux univers très différents sont présents. Les artistes de "Buscaja" viennent de Buenaventura sur la côte Pacifique. Là-bas, arrivaient pendant la colonisation des esclaves africains qui ramenaient parfois avec eux leurs instruments. Le marimba appelé aussi le "piano de la jungle" est devenu emblématique de cette région. Le résultat d'une histoire faite de métissages : une musique entraînante aux sonorités afro-colombiennes.
Les danses du groupe colombien Buscaja

Les danses du groupe colombien Buscaja

© Y. Petit
La bande d’étudiants du groupe "Zafarruncho" vient de Medellin, la deuxième ville de Colombie. C’est la première fois qu’ils séjournent en Europe et comptent bien mettre le feu ! Singulier, leur univers est le résultat de la fusion entre influences traditionnelles et modernes. Si leur musique vient de la région andine, ils utilisent aussi des instruments électriques pour une ambiance festive et entraînante.
Groupe "Zafarruncho" sur scène

Groupe "Zafarruncho" sur scène

© Y. Petit
Jusqu’au dimanche 30 juillet, dix journées rythmées de temps forts et de rendez-vous thématiques sont proposées. Deux jours Latino le lundi et mardi 24 et 25 juillet ou encore le Fest-Noz breton le mercredi 26. Toute la programmation est à découvrir sur le site officiel