Hommage des Lorrains d'Arita à la chanteuse Lhasa

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/03/2015 à 18H48, publié le 10/03/2015 à 17H11
Lhasa en concert au festival des Vieilles Charrues à Carhaix en 2004

Lhasa en concert au festival des Vieilles Charrues à Carhaix en 2004

Décédée prématurément à seulement 37 ans, la chanteuse américano-mexicaine Lhasa restera l’une des voix les plus saisissantes de la chanson. Le groupe lorrain Arita a choisi de revisiter plusieurs chansons de l’artiste. Des reprises que l’on retrouvera bientôt dans un album live qui sera enregistré au mois d’avril. Et pour cela le groupe a lancé une souscription sur internet

Fan depuis le premier album, Alexandra Prat a eu l’idée de rendre hommage à la chanteuse. Elle a proposé aux autres membres d’Arita, Bernard Brand (basse, percussions, clavier), Sébastien Bara (guitare,clavier) et Grégoire Dewaele dit Shrek (batterie) de reprendre plusieurs titres des trois albums de Lhasa.
 
Des morceaux qui ont tous été réarrangés à la sauce Arita et que le groupe interprète sur scène depuis maintenant un an. Prochaine étape en faire un album live et pour cela Arita a besoin de vous.
 
Le groupe a lancé une souscription sur une plate-forme de financement participatif pour trouver les 3500 euros nécessaires à l’organisation d’un concert exceptionnel sur la scène de L’Autre Canal à Nancy où le spectacle sera enregistré en public. Un concert qui aura lieu le 9 avril prochain à 20h30, l’entrée est gratuite.

Reportage : M.Alcan, S.Rock 
 
Née à Big Indian aux Etats-Unis d'un père mexicain, enseignant, et d'une mère américaine, photographe, la jeunesse de Lhasa s’apparente à un road movie. Avec ses parents et ses neufs frères et sœurs, Lhasa voyage en bus familial le long de la frontière américano-mexicaine. Une enfance itinérante dont l’empreinte se retrouvera plus tard dans son travail.
 
Adolescente elle commence à chanter du jazz puis débarque vers 20 ans au Québec où elle entame une vraie carrière musicale… et apprend le français. En 1997 Lhasa rencontre un succès international avec son premier album, "La Llorona", entièrement en espagnol, devenu un classique où se trouvent mêlées les diverses influences de sa vie.

Suivront deux autres albums, "The Living Road" en anglais, espagnol et français et enfin en 2009, un ultime opus entièrement en anglais baptisé "Lhasa" tout simplement.
 
Lhasa a été emportée par à un cancer du sein le 1er janvier 2010 à Montréal. Elle n’avait que 37 ans.