Femmes de toute l'Afrique à l'honneur, au festival Musiques Métisses

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 28/05/2012 à 12H22
Emel Mathlouthi au Festival Musiques Métisses

Emel Mathlouthi au Festival Musiques Métisses

© France 3 - Culturebox

Unissant lettres et notes aux accents venus du sud, le festival Musiques Métisses a enchanté Angoulême pendant 3 jours. Une union qui a mis en avant des femmes écrivains et musiciennes algériennes, tunisiennes et maliennes.

A l'occasion de l'édition 2012 du festival Musiques Métisses, Kaouther Adimi, écrivaine algérienne présentait son roman "L'envers des autres". La diva malienne Foune Diarra entourée de ses deux comparses Alhassane Sissoko et Kassim Sidibé ont fait chalouper le grand chapiteau au son des koras et djembés. Un peu plus tard dans la soirée, la chanteuse tunisienne engagée, Emel Mathlouthi, s'est emparée de la scène. Inspirée par la militante noire américaine Angela Davis, la jeune tunisienne, tient à défendre les droits de la femme dans un pays récemment bouleversé par une révolution aux odeurs de jasmin. Son premier album, Kelmti Horra sorti en janvier 2012, illustre son univers singulier, qui réunit diverses influences, du rock psychédélique à l’électro, sur une base de musique orientale.