Fela Kuti : la discographie du pape de l'afro-beat rééditée

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 12/03/2014 à 16H20, publié le 19/05/2013 à 15H33
Fela Anikulapo Kuti à l'Espace Balard (Paris) en 1983.

Fela Anikulapo Kuti à l'Espace Balard (Paris) en 1983.

© GOUDENEICHE/SIPA

Disparu en 1997,le chanteur et musicien nigérian Fela Kuti est l'inventeur de l'afro-beat. L'afro-beat? Un genre musical né en Afrique dans les années 60, mêlant les rythmes yorubas traditionnels au funk et au jazz. Un genre qui a influencé et irrigue encore la musique occidentale. Thom Yorke de Radiohead en est fou. La réédition du back-catalogue de Fela est l'occasion de redécouvrir ce monument.

Thom Yorke et Damon Albarn sont de grands fans de Fela
Le 19 avril dernier, Atoms for Peace, le projet parallèle de Thom Yorke dont l'album "Amok" est sous forte influence afrobeat, se produisait à la Gaîté Lyrique. Un concert magnifique pourtant en formation réduite (avec seulement Thom Yorke au chant et à la guitare et Nigel Godrich, par ailleurs producteur fidèle de Radiohead, à l'ordinateur et aux claviers).

Après le concert proprement dit, Thom Yorke prolongeait le plaisir avec une bonne heure de dj set en mode débridé. Et qu'a-t-il joué en entier ? "Zombie", un titre emblématique de Fela Kuti de 12 minutes. Il n'est pas le seul à être fou de Fela Kuti, qui fut aussi une figure politique anticonformiste en rebellion contre la corruption des autorités de son pays et un fervent militant des droits de l'homme.

Flea, le bassiste des Red Hot Chili Peppers, Questlove, l'éminence grise des Roots, Philippe Zdar de Cassius, le producteur de Phoenix, mais aussi Damon Albarn, leader de Blur et des Gorillaz, comptent parmi les grands admirateurs de cet immense musicien.
Après le coffret, 10 nouveaux CD publiés à partir de lundi
Vous êtes intrigués ? Ou déjà convaincus ? Sachez que l'intégralité de l'oeuvre discographique de Fela Anikulapo Kuti est rééditée cette année par le label indépendant américain Knitting Factory Records, à qui a été confiée tout récemment la licence d'exploitation des enregistrements de ce musicien ultra-prolifique mort du sida à 59 ans.

Une première vague de rééditions (distribution PIAS) a eu lieu le 4 mars, avec la reparution du coffret de 26 CD représentant l'intégrale des enregistrements de Fela Kuti, d'un double album florilège en version normale et une édition de luxe avec le DVD d'un concert, et de dix CD.


La deuxième vague démarre lundi, avec la réédition de dix nouveaux CD, représentant dix-neuf albums de Fela Kuti. La dernière est prévue en septembre. Ces disques s'accompagnent de nouveaux livrets, avec des photos inédites et de nouveaux textes érudits signés Chris May, historien spécialiste de l'afrobeat. Si vous aimez sincèrement la musique, quel que soit le genre, ne loupez pas le coche !