Douarnenez, terre d'inspiration pour les jeunes artistes

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/01/2014 à 16H16
Hélène Jacquelot (à gauche) et Elsa Core ont créé la Cie Partir de là

Hélène Jacquelot (à gauche) et Elsa Core ont créé la Cie Partir de là

© France 3 Culturebox

Douarnenez attire et inspire depuis le XIXe siècle les artistes, attirés par l’espace et la lumière. Aujourd’hui encore, ils sont nombreux à venir s’installer dans le port sardinier, à l’image de Cécile Borne, une plasticienne-chorégraphe qui travaille à partir des tissus échoués, et du duo musical formé par Elsa Corre et Hélène Jacquelot.

Reportage : Maïlène Villaverde, Fabrice Leroy, Jean Le Quiniou, Ludovic De Carsin
Après des études d’arts plastiques à la Sorbonne, Cécile Borne découvre le monde de la danse contemporaine à Paris et à Londres. Durant quinze ans, elle participera à des tournées au quatre coins du monde avant de revenir en 2000 dans sa Bretagne natale (elle est native de Rennes). Cécile se nourrit alors de ses multiples expériences pour créer la compagnie Aziliz Dãns, qui mêle danse, vidéo, arts plastiques et musique. Depuis douze ans, elle consacre une grande part de son temps à « L’Atelier des marées », un travail plastique par lequel elle « redonne vie à des tissus échoués et chiffons abandonnés par la mer dans le sable ». « Je tente » dit-elle « de reconstituer  les bribes d'une histoire décousue ».
Une des créations de Cécile Borne

Une des créations de Cécile Borne

© Cécile Borne
Quant à Elsa Corre et Hélène Jacquelot , elles forment un duo musical qui puise son inspiration dans les chants populaires de femmes galiciennes, portugaises, brésiliennes, basques…Elsa Corre a vécu en Irlande et en Galice. Quant à Hélène Jacquelot, cette jeune femme d’origine basque, qui est également comédienne, s’est fait connaître du public breton en chantant dans un autre duo, formé avec Marcel Jouannaud. Elle y interprète entre autre des textes d’Aragon et Rimbaud.